Témoignage de Michel Efoegan

66 - Mars 2011

A l’occasion de l’engagement définitif de Sr Clotilde-Emma, une grande foule de fidèles, religieux (ses) et une forte délégation venue du Burkina-Faso dont sa famille biologique l’ont entourée ainsi que sa famille religieuse. Le 8 janvier 2011, une veillée de prière en préparation au grand jour de la profession a été organisée dans la chapelle de la paroisse Notre Dame de l’Assomption de Komah

A l’ouverture de la veillée, soeur Marie-Thérèse, supérieure de la communauté des Religieuses de l’Assomption de Sokodé) a pris la parole pour souhaiter la bienvenue à l’assemblée et lui présenter le programme de la soirée articulée autour de chants de reconnaissance au Seigneur, de lectures méticuleusement choisies pour la circonstance ; aussi, Sr Céline-Fidelia a partagé sa compréhension de la vie religieuse aujourd’hui, dans les contextes qui sont les nôtres. Ensuite, nous avons eu droit à la présentation d’un excellent diaporama qui a révélé davantage, l’expérience de Sr Clotilde-Emma. Après quoi, elle a pris la parole pour nous partager d’autres points importants de sa vocation. Elle n’a pas manqué d’évoquer sa rencontre et son aventure avec la famille religieuse qui l’accueille. Elle a saisi l’occasion pour exprimer sa profonde reconnaissance ainsi que sa grande joie de se donner à Celui que son coeur aime et qui la convie aux noces au milieu des Religieuses de l’Assomption.

A la fin de la veillée, après avoir remercié tous ceux qui se sont déplacés pour participer à cette prière, Sr Marie-Thérèse nous a tous invités à nous joindre le lendemain à l’offrande de Sr Clotilde-Emma à Dieu. Le rendez-vous fut pris pour 8h 30 à la paroisse cathédrale Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus.
Ce 9 janvier 2011, deux personnes ont réuni cette foule immense composée de prêtres, religieuses et religieux, fidèles et parents venus de près ou de loin et de divers horizons : le Christ et Sr Clotilde-Emma.
La célébration a été très riche en symboles de l’ethnie mossi dont est issue la professe.
L’appel de la professe a donc été bien inculturé : la famille biologique de Sr Clotilde-Emma l’a accompagnée au pied de l’autel au rythme d’un chant en mooré. Devant le peuple de Dieu et après avoir expliqué le sens de sa démarche, elle a offert à sa fille un pagne traditionnel, des ustensiles d’une épouse au foyer ; elle a aussi appelé l’heureuse élue à être fidèle à son Epoux : le Christ.
Retenons aussi le très bon sermon de son excellence Mgr Jacques : "La Sr Emma a été tout simplement séduite par le Christ" a-t-il dit.

Ensuite, a suivi le rite de profession pendant lequel nous avons été témoins de l’accueil des voeux de la Sr Clotilde-Emma par Sr Céline, provinciale de l’Afrique de l’Ouest, du port de l’alliance et des signatures. La combinaison liturgie-tradition était visible au cours de la célébration grâce aussi à la fédération des chorales de la paroisse NDA-Komah qui a bien exécuté les chants choisis pour l’occasion.

Après la célébration, une réjouissance populaire dans l’enceinte de la cathédrale a réuni tout le monde autour de la professe. Des compliments lui étaient adressés de partout : "Mes félicitations ma Soeur." "Merci beaucoup à vous qui êtes venus me soutenir" répondait-elle »…
"C’est un vrai moment d’union et de communion" me confia un ami.
La profession de la Sr Clotilde-Emma m’a donné de faire une expérience : celle de la solidarité. Oui, la solidarité en Afrique, entre les familles religieuses et surtout entre les paroissiens de Komah et les Religieuses de l’Assomption. Une seule chose à retenir de ce 9 janvier, jour du Seigneur de l’année de grâce 2011 est qu’une jeune fille séduite par le Christ, a quitté ses parents pour se consacrer totalement et à jamais au Christ dans la famille religieuse de l’Assomption. Sr Clotilde-Emma de l’Annonciation a su le dire mieux que moi dans son témoignage en citant Sainte Marie Eugénie : "J’ai voulu me donner et non me prêter à Jésus-Christ". Oui ! Elle ne s’est vraiment pas prêtée au Christ. Elle a tout laissé pour se donner entièrement à Lui. Que nos prières l’accompagnent afin qu’elle puisse répondre à sa vocation tous les jours de sa vie. Union de prière.

Michel EFOEGAN
Postulant aa. Sokodé

Dans la même rubrique


Ajouter un commentaire



Informations légales

Ce site est édité par "Religieuses de l’Assomption" :

Ecusson
  • Religieuses de l’Assomption - 17, rue de l’Assomption 75016 Paris - France
  • Tél +33 (0) 1 46 47 84 56
  • Fax + 33 (0) 1 46 47 21 13

S'inscrire à l'info-lettre