Sur le chemin d’incarnation

1.2 - Propositions pour aller plus loin


D’abord, nous avons à partir, à quitter, à nous mettre en marche, à nous arracher à l’habituel, à prendre ce chemin sans savoir où il nous mène, sinon au pays où Jésus pourra naître. L’avenir ne nous est pas connu. Nous ne savons guère les obstacles que nous rencontrerons, la longueur de la route, le temps que nous mettrons, mais nous cherchons le lieu que le Père a choisi pour que Jésus puisse être vivant parmi ses frères. Il faudra peut-être laisser ce qu’on a toujours fait, ce qu’on comptait continuer à faire, ce que les autres attendaient de nous, pour porter la Parole un peu plus loin. C’est là geste d’incarnation. Nous savons que quelqu’un a déjà fait le voyage avant nous.


Cette décision de partir, Il faudra la reprendre sans cesse, car très vite, on se retrouve assis sur le bord du chemin... ou au maximum avec quelques béquilles de secours, rampant découragés.
Mais, sur ce chemin, il nous est demandé de VIVRE intensément ce moment présent qui est le seul moment favorable. Depuis l’Incarnation, l’instant revêt un prix inestimable, on peut patiemment y mettre de l’amour et y échapper à l’angoisse. Si nous fixons dans le présent toutes nos forces vives, nous y trouvons Dieu, et une lumière, un dynamisme Inconnus jaillissent de notre nuit. Accueillir ce qui vient (ou Celui qui vient) dans le quotidien actuel, c’est là geste d’incarnation. Renoncer aux idées trop arrêtées sur ce que doit être l’avenir, accueillir l’imprévu, déconcertant de nouveauté. Accepter de ne pas contrôler, ni dominer l’inconnu de demain, de ne plus pouvoir prendre de mesures, autant pour moi que pour les autres, de ne plus savoir où j’en suis, sans appui et pourtant appuyée.


Sœur Hélène Marie
Supérieure générale
Chapitre de Noël 1976

Dans la même rubrique


Ajouter un commentaire



Informations légales

Ce site est édité par "Religieuses de l’Assomption" :

Ecusson
  • Religieuses de l’Assomption - 17, rue de l’Assomption 75016 Paris - France
  • Tél +33 (0) 1 46 47 84 56
  • Fax + 33 (0) 1 46 47 21 13

Derniers articles

S'inscrire à l'info-lettre