Sr Ana Catalina Aramburu

2000-2006

- En 1963, je rejoignais à Paris le postulat, puis, le noviciat
et le Juniorat internationaux (Europe, Afrique, Asie, Amérique).

- En 1967, j’ai été envoyée en Côte d’Ivoire, d’abord dans un
collège, puis dans une de nos communautés engagée dans un travail d’Eglise
passionnant, au milieu d’une population rurale qui s’ouvrait à l’Evangile.
En équipe pastorale, nous formions les responsables jeunes et adultes
des communautés chrétiennes de la paroisse. La joie et le courage avec
lesquels mes frères et sœurs accueillaient la nouveauté de l’Evangile,
parfois au risque de leur vie, a affermi et dynamisée ma foi.

- En 1989, je suis partie au Togo pour être au service de l’animation
de cette province qui comprenait en plus du Togo, le Bénin et le Cameroun.
En 1992, les pays de l’Afrique de l’Ouest [Togo, Bénin, Côte d’Ivoire,
Burkina Faso, Niger] ont été rassemblés en une province. A ce moment-là,
j’ai reçu la mission de provinciale et je suis restée dans ce service
jusqu’en 2000. Avec joie, j’ai vu les jeunes Eglises locales grandir et
l’Assomption d’Afrique de l’Ouest devenir de plus en plus africaine accueillant
des vocations de ces 5 pays.

- Depuis trois ans, je suis à Paris, dans la communauté du Conseil Général
et mon horizon ne cesse de s’élargir à travers les visites dans différents
pays, les sessions internationales ; joie de connaître beaucoup de sœurs,
d’amis, des collaborateurs dans la Congrégation. En tant que Conseillère,
je découvre avec admiration d’autres peuples, d’autres cultures où l’Assomption
est engagée dans l’annonce de la Bonne Nouvelle, dans des combats pour
la vie et la croissance des personnes et des populations à travers l’éducation.
Ma prière s’étend jusqu’aux quatre coins du monde "Père, que tous te connaissent
et t’aiment, toi et ton Fils". Ecouter, essayer de comprendre et de découvrir
dans la diversité, ce qu’il y a de meilleur dans les personnes, reconnaître
les signes de vie et d’espérance, sentir l’Esprit à l’œuvre et la confiance
de mes sœurs malgré ma faiblesse, me fait vivre et m’ouvre à la connaissance
d’un Dieu toujours plus grand, plus beau, plus imprévisible, plus patient
et miséricordieux, toujours plus "Père" de tous

Dans la même rubrique


Ajouter un commentaire



Informations légales

Ce site est édité par "Religieuses de l’Assomption" :

Ecusson
  • Religieuses de l’Assomption - 17, rue de l’Assomption 75016 Paris - France
  • Tél +33 (0) 1 46 47 84 56
  • Fax + 33 (0) 1 46 47 21 13

S'inscrire à l'info-lettre