Vous êtes ici:

Soeur Kotryna partage son témoignage en rentrant de Rome

Lituanie

Très chères soeurs,

JPEG - 31.3 ko
Soeur Kotryna, le Père Daniel Ange et des amis paroissiens
JPEG - 61.3 ko
Place saint Pierre, ouverture du Congrès

Depuis une semaine je suis rentrée de Rome, du Congrès international sur la Divine Miséricorde. En revenant je me suis dit qu’il fallait que je partage cette expérience avec les sœurs de ma province... Voilà mon partage même avec un peu de retard.

Le congrès a eu lieu du 2 au 6 avril à Rome. Je suis sûre que vous en avez déjà lu les conclusions.
Nous étions plus de 5 000 participants, dont une bonne centaine de Lituanie. Ce n’est pas un grand groupe, mais proportionnellement nous étions le sixième groupe national au regard du nombre total. Nous étions tous logés au "Colegio Lituano" et nous avons été merveilleusement accueillis. J’ai eu la possibilité de rendre visite à nos sœurs. Quelle joie de revoir la communauté du Quadraro dont je connaissais plusieurs d’entre elles suite à mon séjour d’étudiante à Rome.

Peut-être avez-vous appris que notre Cardinal, Monseigneur Backis, désire que Vilnius soit vraiment la ville de miséricorde. Et pas seulement parce qu’ici est le célèbre tableau de Jésus miséricordieux selon la vision de soeur Faustine. Mais elle a eu ici plusieurs visions ; c’est de là que son confesseur, le Père Sopocka, a commencé à propager le culte de la Divine Miséricorde.

JPEG - 50 ko
Le pape Benoît XVI
JPEG - 55.6 ko
Le tableau de Jésus miséricordieux selon la vision de sr Faustine sur les boubous

L’ouverture de congrès a été faite sur la place Saint- Pierre. La Messe était célébrée par le pape Benoît XVI, en commémoration du troisième anniversaire de la mort de pape Jean Paule II. Il ne pleuvait pas !

Avant de partir je ne m’imaginais pas vraiment quel serait le contenu des conférences, car on ne peut pas parler pendant quatre jours sur le chapitre de la miséricorde ou sur le tableau même ! En fait le contenu du congrès a permis de développer ce mystère de la Divine Miséricorde, qu’elle est "le plus grand attribut de Dieu", comme disait soeur Faustine elle-même. Le Cardinal Shönborn dans son exposé d’ouverture disait qu’aujourd’hui comme jamais le monde a besoin de miséricorde, car blessé et soufrant. Il faut découvrir de nouveau la confiance en Dieu miséricordieux, reconnaître ses péchés pour pouvoir les remettre entre les mains miséricordieuses de Dieu.
Vous pouvez trouver beaucoup d’infos sur ce congrès sur le site du Congrès et les extrais des conférences.

JPEG - 46.7 ko
L’une des assemblée pendant les conférences

Pour ma part, j’ai été frappée par le lien étroit entre le mystère de miséricorde et le combat humain pour la paix. La paix sans humilité, sans ouverture vers la miséricorde de Dieu est impossible. Le témoignage de Immaculée, rwandaise, qui travaille maintenant au niveau international à l’ONU, était, à mon avis, le plus fort. Aussi j’ai beaucoup aimé la conférence du cardinal Barbarin sur le diadoque avec les musulmans.

Chaque soir nous avons participé aux spectacles à la Piazza Navona préparés chaque fois par une communauté différente, comme par exemple la Communauté du Cénacle, Shalom... Ensuite, chaque soir, il y avait l’adoration dans une église et des célébrations de réconciliation. Après la dernière soirée des nations (Cela m’a rappelé beaucoup le festival des jeunes lors de la canonisation !) on a eu l’adoration sur la place Navona ! Très belle expérience.
Je pourrais encore vous raconter beaucoup de choses. Mais je vous souhaite de lire les textes sur le site. Je joins quelques photos à ce témoignage.

Aussi en terminant, je voudrais remercier la Congrégation de m’avoir permis de vivre cette belle expérience. Merci ! Et que la miséricorde de Dieu devienne notre réalité quotidienne et pas seulement la vérité théologique.
En attendant vous toutes en Lituanie pour visiter Vilnius « capitale de miséricorde » !

Affection
Soeur Kotryna
Communauté de Vilnius
Diocèse de Vilnius

Dans la même rubrique


Ajouter un commentaire



Informations légales

Ce site est édité par "Religieuses de l’Assomption" :

Ecusson
  • Religieuses de l’Assomption - 17, rue de l’Assomption 75016 Paris - France
  • Tél +33 (0) 1 46 47 84 56
  • Fax + 33 (0) 1 46 47 21 13

S'inscrire à l'info-lettre