"Qui bien chante, deux fois prie"

9.2 - Propositions pour aller plus loin

Le Concile Vatican II, en réalisant le renouveau de la liturgie, a confirmé que la "tradition musicale de l’Église constitue un patrimoine d’une valeur inestimable" (Const. Sacrosanctum Concilium, 112). C’est cela. Je pense, en particulier, aux nombreuses traditions de nos communautés dispersées dans le monde entier, qui font émerger les formes les plus enracinées de notre culture populaire, et qui deviennent aussi une véritable prière.
Cette piété populaire qui sait prier avec créativité, qui sait chanter avec créativité ; cette piété populaire qui, comme l’a dit un évêque italien, est le “système immunitaire” de l’Eglise. Et le chant poursuit cette piété. A travers ces musiques et ces chants, l’on donne voix aussi à la prière et de cette façon l’on forme une véritable chorale internationale, où monte vers le Père toute la louange et la gloire de son peuple, à l’unisson.
Pape François

Dans la même rubrique


Ajouter un commentaire



Informations légales

Ce site est édité par "Religieuses de l’Assomption" :

Ecusson
  • Religieuses de l’Assomption - 17, rue de l’Assomption 75016 Paris - France
  • Tél +33 (0) 1 46 47 84 56
  • Fax + 33 (0) 1 46 47 21 13

Derniers articles

S'inscrire à l'info-lettre