Profession perpétuelle à Sokodé

66 - Mars 2011

Nous avons été très touchées par la mobilisation et l’engagement des paroissiens qui, petits comme grands ont fait leur la profession à travers des multiples services :

- Les femmes, engagées à la cuisine avec un grand sens de responsabilité,

- Les jeunes, pour le service du repas et de la vaisselle jusqu’au bout,

- Les hommes, mobilisés pour la propreté des lieux et de la salle de réception.
C’était vraiment très beau de voir un tel esprit de famille.

Les élèves de notre Institut Technique Commercial (ITC Assomption) ainsi que quelques membres de l’équipe éducative ont pris une part active dans la préparation des lieux. Ils nous ont montré que nos efforts dans la mission d’éducation ne sont pas vains.
Nous sommes très reconnaissantes à toutes ces personnes et surtout au Seigneur pour qui nous avons vibré, et qui nous donne encore de goûter la joie du don de soi à Lui et aux autres.

Le plus touchant encore était de voir la Famille Assomption à Sokodé ensemble et simplement solidaire.
Les Augustins de l’Assomption (A.A) nous ont témoigné une grande fraternité. Pères, novices et postulants se sont donnés à fond.
Les Orantes de l’Assomption, professes et novices, sans se faire prier nous ont impressionnées par leur simplicité, leur disponibilité et leur générosité. Nous leur disons mille mercis.
Les Amis de l’Assomption, (dont Monsieur Éliasse, ami fidèle de l’Assomption) ont témoigné d’une gratuité et de la joie de se donner sans compter. Que le Seigneur nous donne de vivre et d’être davantage Assomption -Ensemble.
Un fait marquant à ne pas oublier a été la présence des deux parents de notre soeur Anne Marie Nanakan venus depuis Mango prendre part à la célébration de la profession. Chantal Lougui nous avait appelées quelques jours auparavant pour exprimer sa communion et celle de toute la famille de Sr Josée Lougui.

Nos soeurs des autres communautés de la province, malgré leurs multiples occupations ont accepté venir un peu plus tôt nous prêter main forte. Elles nous ont fait revivre l’esprit de famille que nous aimons tant à l’Assomption, par leur spontanéité et leur engagement vrai et sincère dans la préparation de la liturgie qui a été très belle et priante. Il y avait du monde à la veillée de prière de la profession, à la Paroisse Notre Dame de l’Assomption. Cette veillée a été marquée par une projection de diaporama portant sur la création, l’appel de Marie-Eugénie notre Ancêtre, ainsi que celui de soeur Clotilde-Emma aujourd’hui. Les trois pôles de notre vie à l’Assomption ont bien été pris en compte. Et pour terminer, le témoignage de la professe nous a touchés. Nous avons ainsi vécu l’amour gratuit et miséricordieux du Seigneur pour chacun de nous déjà la veille du jour « J ».
Et nous y sommes à présent : la célébration eucharistique, bien inculturée, a été présidée par Monseigneur Jacques LONGA, Evêque de KARA, car notre père Évêque, Monseigneur Ambroise DJOLIBA était à l’hôpital St Jean de Dieu à Tanguita au Bénin pour des soins.

Monseigneur Jacques, dans son homélie nous a invités tous, chacun, à continuer d’entretenir ce qui l’a attiré au Christ ou ce qui a attiré le Christ à lui, car il ne suffit pas de faire profession un jour poursuit l’Évêque mais il faut continuer de séduire le Christ par sa vie de chaque jour. Comment donc ? A chacun de répondre.
Voici chères soeurs et chers amis, un petit partage de la profession de Clotilde-Emma.

Puisse le Seigneur nous donner encore de jouir de pareils événements dans notre Église famille de Sokodé.

Sr Jocelyne ZONGO, RA
Sokodé

Dans la même rubrique


Ajouter un commentaire



Informations légales

Ce site est édité par "Religieuses de l’Assomption" :

Ecusson
  • Religieuses de l’Assomption - 17, rue de l’Assomption 75016 Paris - France
  • Tél +33 (0) 1 46 47 84 56
  • Fax + 33 (0) 1 46 47 21 13

S'inscrire à l'info-lettre