Vous êtes ici:

Pentecôte - Sr Sophie Ramond

Année liturgique 2017-2018 [B]

Pour comprendre le message que Jésus nous délivre en ce jour de la Pentecôte, il nous faut revenir au tout premier chapitre de l’évangile de Jean. Ce grand poème théologique confesse que le Christ est le Verbe de Dieu, la parole qui le révèle ; il est aussi le Fils préexistant, c’est-à-dire celui qui connaît intimement Dieu et qui peut l’exprimer adéquatement. L’évangile annonce encore au chapitre 3 : "celui que Dieu a envoyé dit les paroles de Dieu, qui lui donne l’Esprit sans mesure" (v. 34). Jésus-Christ est l’envoyé du Père et il lui est intimement uni par l’Esprit.

La mission de révélation du Christ ne s’arrête pas au moment où il quitte ce monde et où il retourne au Père. Car l’Esprit que le Christ envoie d’auprès du Père assure la continuité avec la mission historique de Jésus et poursuit son œuvre. L’évangile l’appelle le Paraclet ou le défenseur, c’est-à-dire celui qui a pour fonction d’assister et de soutenir. L’Esprit est pour les croyants le révélateur et le défenseur de Jésus. Mais il est aussi celui qui féconde la mémoire des croyants, même s’ils n’en ont pas conscience. Dans les situations nouvelles que les disciples ne pouvaient prévoir, l’Esprit leur fera comprendre mieux encore le message de Jésus.

Il nous faut prendre la mesure du don promis et nous laisser saisir d’émerveillement : Dieu a envoyé son Fils et lui a donné l’Esprit sans mesure. Le Christ envoie aux hommes, d’auprès du Père, l’Esprit. Le don incommensurable qui est nous est fait, c’est la vie divine en nous, la capacité d’être en Dieu en participant à ce foyer de l’amour ardent du Père et du Fils dans l’Esprit. C’est cela la vie spirituelle : ce don de Dieu en nous, un don qui est fait à tous et non à quelques privilégiés, un don qui ne vient pas de nous car c’est le Saint Esprit agissant en nos vies.

Dieu ne nous sanctifie pas de l’extérieur, il transforme notre vie. Il nous divinise. En réalité, les obstacles que nous pouvons mettre à l’épanouissement du don divin en nous, à la croissance de la vie spirituelle, ne sont pas tant de l’ordre du péché que d’un manque d’attention ou de foi au don de Dieu. C’est pourquoi, saint Paul exhorte avec force à vivre sous la conduite de l’Esprit de Dieu. Paul considère que le combat chrétien est, à la suite du Christ, un combat contre les forces de mort, contre les structures de péché qui traversent toute société et toute vie humaine. Il revient aux chrétiens de ne pas étouffer cette présence de l’Esprit en eux par l’emprise de la chair, les tendances égoïstes qui les replient sur eux-mêmes, l’attirance du mal. Pour ne pas être laissés à leurs propres forces, ou plutôt à leur propre faiblesse, les croyants doivent choisir de se laisser conduire par l’Esprit. Le combat est là : ne pas laisser sans effet la grâce reçue de Dieu. Il s’agit de laisser l’Esprit faire son œuvre, de le laisser faire son travail, de consentir à ce que l’Esprit de Dieu anime notre propre esprit. En définitive, le combat spirituel est avant tout une démarche de foi, une démarche mystique, celle qui reconnaît le primat de la grâce et la présence agissante de l’Esprit en nous, pour peu que nous le laissions faire.

Demandons cette grâce que le Paraclet, "qui achève toute sanctification", nous éveille à la reconnaissance confiante et émerveillée de cette vie divine en nous. Abandonnons-nous à son action bienfaisante pour qu’il nous purifie et nous transforme…

Toi qu’on appelle Conseiller
Don du Seigneur de Majesté,
Source vive, feu, Charité
Toi qui es onction spirituelle…,
Mets ta lumière en nos esprits,
Répands ton amour en nos cœurs,
Et que ta force sans déclin
Tire nos corps de leur faiblesse…

Sr Sophie Ramond, ra

Dans la même rubrique

Commentaires

sr jacqueline. - 21 mai, 11:26

Merci pour ce commentaire du mystère de la Pentecôte qui se poursuitaujourd’hui dans la vie des disciplesdeJésus ; et sur le combat spirituel /. Sophie aide à le bien situer.


Ajouter un commentaire



Informations légales

Ce site est édité par "Religieuses de l’Assomption" :

Ecusson
  • Religieuses de l’Assomption - 17, rue de l’Assomption 75016 Paris - France
  • Tél +33 (0) 1 46 47 84 56
  • Fax + 33 (0) 1 46 47 21 13

Derniers articles

S'inscrire à l'info-lettre