Vous êtes ici:

L’histoire au service de la communion

Une grande famille
JPEG - 99.3 ko
Exposé de Sr Anne, Orante, présentant la fondation de sa congrégation
JPEG - 96.6 ko
Célébration eucharistique dans la Chapelle des Petites Soeurs de l’Assomption

Fondées au 19ème siècle en France, il fallait commencer par redécouvrir ce siècle foisonnant, passionnant, plein de combats, de débats, d’expérimentations. L’Eglise y invente, parfois dans la douleur, de nouveaux modes de présence aux hommes et un autre discours face à la modernité. Nos fondatrices et fondateurs sont de ce siècle et de cette Eglise.

Des historiens, canonistes, sociologues ont apporté l’éclairage indispensable pour éviter tout anachronisme. Les participants au Colloque ont pu ainsi mieux percevoir la vigueur et l’originalité de la pensée de Marie-Eugénie Milleret, Emmanuel d’Alzon, Marie Correnson, Etienne Pernet, Marie-Antoinette Fage, François Picard, Isabelle de Clermont-Tonnerre.

JPEG - 97.7 ko
Exposé de Sr Gisèle et Marie-Claude, Petites Soeurs, présentant l’intuition spirituelle de leur congrégation
JPEG - 120 ko
Visite au Musée d’Orsay : le XIXème siècle dans l’art, reflet de la société

Ce furent des femmes et des hommes à la foi solide, passionnés par la cause de Dieu et celle de l’homme. Un même esprit les animait : il est devenu celui de l’Assomption, riche, multiforme, partagé et à l’oeuvre dans le monde entier. Pour elles et pour eux, l’Evangile devait être un ferment de transformation des personnes et de la société.

Des amitiés fortes les unissaient ; ils s’entraidaient spirituellement et matériellement. Leurs vies furent des aventures humaines, mystiques, missionnaires, avec, parfois, des crises que leur audace, leur foi et leur esprit de liberté permirent de surmonter. Documents à l’appui, les Archivistes de chaque congrégation ont éclairé ces moments de tension. A l’origine on trouve souvent un manque de clarté dans les objectifs, des modèles de gouvernement imprécis, des situations d’urgence suscitant des impatiences, des différences de sensibilité entre hommes et femmes. Ces difficultés ont marqué l’histoire des relations entre les 5 congrégations de l’Assomption, sans altérer pour autant la confiance et l’estime mutuelles.

JPEG - 106.3 ko
L’ensemble de participants au colloque lors d’un exposé de Sr Thérèse Maylis, RA
JPEG - 186.2 ko
La photo souvenir des participants du colloque

Ce colloque a ravivé la conscience de former une même famille, unie par un même esprit et de larges pans d’une commune histoire. Il a permis de purifier la mémoire, dans un climat d’écoute, d’humilité et de foi. Une nouvelle page s’ouvre pour l’aventure spirituelle et missionnaire de l’Assomption au 21ème siècle.

Jean-Michel Brochec, AA.

Dans la même rubrique


Ajouter un commentaire



Informations légales

Ce site est édité par "Religieuses de l’Assomption" :

Ecusson
  • Religieuses de l’Assomption - 17, rue de l’Assomption 75016 Paris - France
  • Tél +33 (0) 1 46 47 84 56
  • Fax + 33 (0) 1 46 47 21 13

S'inscrire à l'info-lettre