Vous êtes ici:

L’expérience de Marie-Eugénie

8.1 - Le parcours


Marie-Eugénie a toujours eu au cœur de sa vocation l’amour de l’Église. Pour elle, aimer le Christ c’est aussi aimer l’Église, source abondante de vie spirituelle donnée à travers la Parole, les sacrements, la liturgie et ses enseignements.


"L’Église entière est le Corps mystique du Christ et chaque fidèle l’un de ses membres".
Marie-Eugénie


Fidèle et obéissante à l’Église, sans chercher à réaliser des choses extraordinaires, Marie-Eugénie se nourrissait de ses enseignements, de sa tradition, priait pour elle avec ferveur.
Pour autant, Marie-Eugénie posait sur l’Église un regard aigu et réaliste :


"Les membres de cette Église, je ne les connaissais pas, je rêvais de trouver en eux des apôtres, je devais n’y trouver que des hommes".


Cet écart entre son attente exigeante et la réalité cléricale la faisait beaucoup souffrir. En même temps, elle y forgea de belles amitiés telles qu’elle n’en avait pas connues auparavant.
Avec zèle et dévouement elle y a travaillé pour la gloire de Dieu et l’extension de son règne.

Bénis, Seigneur, ton Église


Bénis, Seigneur, ton Église,
Signe d’espérance pour notre temps ! (bis)

Peuple de Dieu, qu’elle marche avec les hommes
Lorsque se perdent leurs chemins
Pour qu’ils reconnaissent
La terre de la promesse.


 

Dans la même rubrique


Ajouter un commentaire



Informations légales

Ce site est édité par "Religieuses de l’Assomption" :

Ecusson
  • Religieuses de l’Assomption - 17, rue de l’Assomption 75016 Paris - France
  • Tél +33 (0) 1 46 47 84 56
  • Fax + 33 (0) 1 46 47 21 13

Derniers articles

S'inscrire à l'info-lettre