Florilège

5.2 - Propositions pour aller plus loin


Dieu prend l’initiative
La prière chrétienne ne naît pas d’abord du besoin que l’homme éprouverait de s’adresser à Dieu.
Elle vient plutôt de ce qu’un jour Dieu s’est adressé à l’homme.
Cette parole de Dieu à l’homme commande toute prière.
Dieu prend l’initiative.
À l’homme de se rendre attentif et d’accueillir dans la joie et l’action de grâces.
Le silence n’est pas une évasion, mais rassemblement de nous-mêmes au creux de Dieu.
André Louf


Lettre à Proba
Beaucoup prier, c’est frapper à la porte de Celui que nous prions par l’activité incessante du cœur.
Le plus souvent, cette affaire avance par les gémissements plus que par les discours, par les larmes plus que par les phrases.
Dieu met nos larmes devant lui et notre gémissement n’échappe pas à celui qui a tout créé par sa Parole et qui ne cherche pas les paroles humaines.
Saint Augustin


Partir en exode
En prière, nous partons en exode, au-delà de la minuscule coquille de notre nombrilisme. Nous pénétrons dans l’univers plus vaste de Dieu. (…) Bien souvent, nous concevons la prière comme l’effort fait pour parler à Dieu. La prière a parfois l’air d’une lutte pour atteindre un Dieu distant. Nous entend-il seulement ? Mais cette simple prière nous rappelle qu’il n’en va pas ainsi. Ce n’est pas nous qui brisons le silence. Quand nous parlons, c’est en réponse à des paroles reçues.
Le Rosaire
C’est une prière pour la maison, et une prière pour la route. (…) (C’est) aussi la prière de ceux qui voyagent. C’est une prière pour les aéroports et les avions. C’est une prière que je dis souvent en atterrissant dans un lieu nouveau, quand je me demande ce que j’y trouverai, et ce que j’ai à donner. C’est une prière pour redécoller, rendre grâce pour ce que j’ai reçu des frères et des sœurs.
Timothy Radcliffe, op


Prière du matin
Seigneur, dans le silence de ce jour naissant,
Je viens Te demander la paix, la sagesse, la force.
Je veux regarder aujourd’hui le monde avec des yeux tout remplis d’amour ;
Être patient, compréhensif, doux et sage ;
Voir au-delà des apparences tes enfants comme tu les vois toi-même,
et ainsi ne voir que le bien en chacun.
Ferme mes oreilles à toute calomnie ;
Garde ma langue de toute malveillance ;
Que seules les pensées qui bénissent
Demeurent en mon esprit ;
Que je sois si bienveillant et si joyeux
Que tous ceux qui m’approchent sentent Ta Présence.
Revêts-moi de Ta Beauté, Seigneur,
et qu’au long de ce jour je Te révèle.
Amen
Saint François d’Assise

Dans la même rubrique


Ajouter un commentaire



Informations légales

Ce site est édité par "Religieuses de l’Assomption" :

Ecusson
  • Religieuses de l’Assomption - 17, rue de l’Assomption 75016 Paris - France
  • Tél +33 (0) 1 46 47 84 56
  • Fax + 33 (0) 1 46 47 21 13

S'inscrire à l'info-lettre