Espagne

6 : octobre 2001

Ma soeur a vu la naissance de son fils avancée à cause d’un accident de la circulation survenu le 8 septembre 2000. Le nouveau-né a eu un grave problème dû à l’accouchement difficile et à l’aspiration dans le ventre maternel du liquide amniotique. L’enfant avait une hémorragie aux poumons et ne pouvait pas respirer par lui-même. Durant les heures qui suivirent la naissance, la santé du petit Jann empira à tel point que le lendemain les médecins de l’Hôpital Universitaire des Iles Canaries dirent à tous les membres de la famille qui s’y trouvaient que médicalement, ils ne pouvaient plus rien faire et qu’il fallait seulement attendre, confirmant la gravité de la situation de l’enfant et nous disant : "si vous êtes croyants priez, car humainement nous ne pouvons pas faire grand chose".

À l’instant je courus à une cabine téléphonique et j’appelai les Soeurs de Granadilla, leur demandant de prier pour le petit en demandant l’intercesion de Soeur Marie-Eugénie.

À la surprise des médecins et de la famille, l’enfant commença à aller mieux. En un peu plus d’un mois, le 18 octobre 2000, il fut considéré guéri, nous confirmant par l’examen pédiatrique postérieur que l’enfant ne présentait aucune séquelle ni trace de l’accident dont il avait souffert, dont il ne reste le souvenir que dans la famille et dont témoigne le rapport médical.

Par-dessus tout nous sommes reconnaissants à Dieu pour le cadeau de la vie de Jann et à Soeur Marie-Eugénie pour son intercession auprès du Père.

José-Alberto Rodriguez Afonso
Granadilla
20 février 2001

Dans la même rubrique


Ajouter un commentaire



Informations légales

Ce site est édité par "Religieuses de l’Assomption" :

Ecusson
  • Religieuses de l’Assomption - 17, rue de l’Assomption 75016 Paris - France
  • Tél +33 (0) 1 46 47 84 56
  • Fax + 33 (0) 1 46 47 21 13

S'inscrire à l'info-lettre