De Koudougou : Spécial 10 mars 2009

61 - avril - juin 2009

La fête du 10 mars (fête de Mère Marie Eugénie fondatrice des Religieuses de l’Assomption et fête du collège) a eu une coloration particulière cette année avec la présence de Mgr Basile Tapsoba, évêque de Koudougou, qui a bien voulu répondre à notre invitation et présider l’Eucharistie de cette fête, entouré de 9 prêtres concélébrants dont le vicaire général, l’abbé Jean Bassolé et l’abbé Marcellin venu de Ouaga.

Cette célébration Eucharistique fut de taille, avec la présence des professeurs, du Larlé Naaba, de quelques religieux et religieuses, des élèves de l’Établissement et d’ailleurs, et animée par la chorale Marie Eugénie de l’ESPAK. Le sermon de Mgr Basile TAPSOBA portait sur plusieurs points : Il a d’abord rappelé la situation de la femme au temps de Mère Marie Eugénie et même encore aujourd’hui, à savoir : . la domination du masculin sur le féminin . Les mariages forcés (pratiques à l’encontre de la législation actuelle, qui mettent les femmes à l’arrière plan). Il a fait mention à la journée mondiale de la femme (le 8 Mars) qui tend à promouvoir cette dignité de la femme, et l’Église qui prend la défense de la femme pour faire d’elle un humain à part entière. Il a fait cas des figures de femmes saintes et exemplaires, je cite : Saintes Perpétue et Félicité, Sainte Maria Gorétti, Sainte Monique, Sainte Marie Eugénie et par dessus tout, la très Sainte Vierge Marie. Il invita donc toutes les femmes et jeunes filles à se respecter et se faire respecter, et à suivre l’exemple de ces Saintes femmes.

Après cela, il loua l’effort des Religieuses de l’Assomption et particulièrement la communauté de Koudougou pour le travail qu’elles font et qui est une continuation de l’oeuvre de Marie Eugénie. Après avoir donné une brève explication du carême, il invita les élèves au pardon et à la réconciliation et surtout l’amour pour leur établissement et l’amour les uns pour les autres, élèves comme professeurs Il a encouragé également les élèves à avoir un esprit de famille, de confiance, d’harmonie et de communion. Il les a encouragés à lutter contre la tricherie, le “pétrole”, le Dyle, la magouille ...et à se mettre sérieusement au travail. Son dernier point fut sur la sexualité.

Par rapport à ce point, il a insisté fortement sur la pratique de l’abstinence qui est une loi de l’Eglise, transmettant la parole de Dieu. Il nous a fait savoir que l’Eglise prend au sérieux l’amour humain. Il encouragea donc les jeunes à vivre la maîtrise de soi. Au terme de cette célébration Eucharistique, la directrice de l’ESPAK, Sœur Evelyne Kaboré, prit la parole pour adresser ses profonds remerciements à tous. Tous étaient dans la joie, et l’ambiance continua bon train, par les prestations des élèves, des jeux de cracks, des jeux sur la vie de Marie Eugénie et dans l’après-midi, par des matchs inter-classes.

Melle Franceline Tiemtoré
élève de la 2deA à L’ESPAK

Dans la même rubrique


Ajouter un commentaire



Informations légales

Ce site est édité par "Religieuses de l’Assomption" :

Ecusson
  • Religieuses de l’Assomption - 17, rue de l’Assomption 75016 Paris - France
  • Tél +33 (0) 1 46 47 84 56
  • Fax + 33 (0) 1 46 47 21 13

Derniers articles

S'inscrire à l'info-lettre