Vous êtes ici:

Au Rwanda, joie et action de grace

Rwanda - Tchad


Des photos

Après des journées très riches passés ensemble de retraite annuaire, de chapitre provincial, de chapitre provincial plénier et de travail des commissions, Dimanche le 4 Août 2019, nous avons eu la joie de célébrer la fidélité de Dieu, avec nos sœurs Bernadette Emmanuelle et Marie Stéphanie qui fêtaient leur jubilé de 60 ans de vie religieuse, Sœur Hélène, Sœur Paul de la Croix et Sr Marie Médiatrice leurs 50 ans de consécration religieuse, Sœur Christine Marie et Sœur Annonciata fêtaient leurs 25 ans de vie religieuse et sœur Béatrice Thérèse faisait sa profession perpétuelle. 
Les préparations lointaines de la fête se sont faites surtout dans les communautés des sœurs où elles ont eu la joie de fêter avec nos collaborateurs. La veille de la fête, pour les préparatifs, nous avons reçu l’aide d’une vingtaine de jeunes vocationnels qui étaient à la fin de leur session de trois jours à Kabuye. Une veillée de prière nous a fait entrer dans la fête proprement dite et a été agrémentée par les partages des sœurs sur l’histoire de leur vocation à la vie religieuse. Nous avons été touchés par la simplicité des sœurs qui, aisément, nous ont fait connaître leurs histoires sacrées, cela a beaucoup parlé aux jeunes (filles) qui y étaient présentes. 
Le lendemain, une messe solennelle a été présidée par l’archevêque de Kigali, Antoine Kambanda et avec lui, Monseigneur Philippe Rukamba, évêque du diocèse de Butare, entourés par des prêtres de la paroisse Kabuye et ceux des paroisses d’origine et des lieux de mission de nos sœurs. La présence de deux évêques, qui n’est pas très habituelle dans nos célébrations, a rendu la fête plus grande et belle. La chorale de la paroisse a animée la messe avec des bons chants de consécration choisis par les sœurs qu’on entourait. Dans son homélie, l’archevêque est revenu sur le sens de la consécration dans la vie religieuse et a rappelé surtout aux jeunes que c’est Dieu qui appelle et Lui seul que nous cherchons à suivre. Alors devant l’adversité ou les contre-témoignages nous devons toujours nous rappeler que Dieu, Lui ne change pas et qu’il reste fidèle à son premier appel. La formule de la profession n’était pas habituel pour beaucoup de jeunes d’où ces réactions après la célébration : j’ai pleuré, je ne sais pas pourquoi – c’était tellement beau – votre engagement est plus fort que celui des prêtres…
Oui, la présence massive des jeunes : vocationnelles, aspirantes, postulantes et novices, était une des particularités de cette célébration et a rendu la journée agréable par leurs services et leurs danses. Comme d’habitude ici, il y avait une grande représentation des religieux et religieuses venus s’unir à nous dans l’action de grâce. Cette célébration nous a donné la joie de vivre des retrouvailles chaleureuses surtout avec nos sœurs qui rentrent des autres provinces, et c’était une occasion de les rencontrer toutes à la fois. Il s’agit de sœur Marie Jeanne Françoise et sœur Claire Josée qui rentraient de Paris, Sœur Marianne Emmanuel, Sœur Scovie Marie et Sœur Christine qui rentraient d’Abidjan, ainsi que Sœur Thérèse NYIRANZIZA de la Région D’Afrique Centrale qui est en congé. Vers la fin de la célébration nous avons eu des mots de remerciement de Mgr Philippe Rukamaba et de Sœur Illuminata Maria, Supérieure provinciale des Religieuse de l’Assomption. Les deux ont exprimé leurs action de grâce à Dieu et leur reconnaissance envers ceux qui se sont donnés pour que la célébration soit aussi belle. 
Après la messe, a suivi un temps des festivités mais c’était aussi un moment de communion fraternelle et amical, un temps de partage. Les danses, les discours et le don des cadeaux ont égayé ce bon moment. Avant la bénédiction finale, l’archevêque a remercié les Religieuses de l’Assomption pour leur mission au Rwanda et surtout pour les camps bibliques qui, pour lui, sont une école qui prépare les bons chrétiens de demain.
Nous rendons grâce à Dieu pour la vie donnée de nos sœurs, pour vos prières qui nous ont accompagnés dans ces moments des célébrations et surtout pour tous vos témoignages d’affection et de communion fraternelle. Que Dieu poursuive son œuvre en nous et surtout en nos sœurs qui nous ont donné la joie d’être témoin de sa fidélité dans leurs vies. 

Documents

Dans la même rubrique


Ajouter un commentaire



Informations légales

Ce site est édité par "Religieuses de l’Assomption" :

Ecusson
  • Religieuses de l’Assomption - 17, rue de l’Assomption 75016 Paris - France
  • Tél +33 (0) 1 46 47 84 56
  • Fax + 33 (0) 1 46 47 21 13

S'inscrire à l'info-lettre