Ascension - St Thérèse-Agnès

Année liturgique 2013-2014 [A]

Jésus, “fut enlevé au ciel et s’assit à la droite de Dieu”.

Pâques, l’Ascension, la Pentecôte sont des facettes, pour ainsi dire, d’un seul Mystère : en Jésus, mort et ressuscité, nous sommes, par la Puissance et la tendresse de l’Esprit un en Christ. Nous sommes déjà ressuscités en lui et notre être réel, profond est déjà en Dieu.

Aujourd’hui, nous fêtons le Christ monté au Ciel, “Que veut dire : Il est monté ? se demande Paul. Cela veut dire qu’il était d’abord descendu jusqu’en bas sur la terre. Et celui qui était descendu est le même qui est monté au plus haut des cieux pour combler tout l’univers. ”.

“Lui, de condition divine,… s’est abaissé devenant obéissant jusqu’à la mort…c’est pourquoi Dieu l’a souverainement élevé…”. Victoire de la Vie sur la mort, de l’Amour sur l’indifférence ou la haine. C’est la victoire de l’humanité vivant, en Christ, pour toujours au Coeur du Père. Un homme, Jésus, est en Dieu, vivant pour toujours. Jésus, le Verbe de Dieu fait chair, lui que nos mains ont touché, que nous avons vu de nos yeux, qui a enseigné les Apôtres, qui a partagé leurs vies pendant trois ans, s’est assis à la droite du Père.

Loin de quitter le monde, Christ nous prend en Lui, pour toujours. C’était le sens de la prière de Jésus à son Père : “Je veux que là où je suis ils soient toujours avec moi”. Ou bien, comme l’exprime Saint Paul : “rien ne nous pourra nous séparer de l’amour de Dieu manifesté en Jésus Christ”.

Pour toujours, nous sommes devenus son Corps et l’Esprit nous fait un en lui.

Quand nous sommes perdus, quand nous cherchons notre identité réelle, c’est en Christ que nous nous trouvons et retrouvons. Là est notre demeure, notre stabilité, notre vie, notre joie : dans le Christ Jésus, mort et Ressuscité.

Quand les autres nous semblent difficiles à comprendre, à aimer, quand nos différences se font souffrances, c’est là qu’il nous faut les découvrir à nouveau. Quand la violence, la guerre, la tricherie semblent dominer le monde, c’est là qu’il nous faut demeurer.

Jésus nous envoie : "Allez dans le monde entier. Proclamez la Bonne Nouvelle à toute la création … vous allez recevoir une force, celle du Saint-Esprit qui viendra sur vous. Alors vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre."

L’Esprit nous est promis et donné pour témoigner cette Bonne Nouvelle du sens de l’humanité et de nos vies. Les Apôtres l’ont fait, jusqu’au don de leur vie, jusqu’à la mort et dans le martyre.

Pendant ces dix jours qui nous préparent à la fête de la Pentecôte, restons avec Marie. Appelons l’Esprit sur le monde, “ayons beaucoup d’humilité, de douceur et de patience, supportons nous les uns les autres avec amour ; ayons à coeur de garder l’unité dans l’Esprit par le lien de la paix.”

Sœur Thérèse Agnès
Philadelphia - USA

Dans la même rubrique


Ajouter un commentaire



Informations légales

Ce site est édité par "Religieuses de l’Assomption" :

Ecusson
  • Religieuses de l’Assomption - 17, rue de l’Assomption 75016 Paris - France
  • Tél +33 (0) 1 46 47 84 56
  • Fax + 33 (0) 1 46 47 21 13

S'inscrire à l'info-lettre