Vous êtes ici:

Afrique Centrale, 16 février 2019, ouverture du chapitre régional

Afrique Centrale

Le chapitre régional en Afrique Centrale ouvert ce 16 février avec la messe du jour célébrée par le père JacquesYakeng, Missionnaire du Sacré Cœur, vicaire de notre paroisse.
Dans son introduction, le père nous a proposé de dire la messe pour les consacrés parce que le chapitre disait-il est un temps de réflexion, d’écoute, de prières, de discernement, de prise des décisions et des orientations importantes pour l’avenir de la Congrégation en Afrique.
Dans son homélie, il nous invitait à contempler Dieu dans la première lecture tirée de Gn 3, 9 - 24 qui va à la recherche de l’Homme pécheur, et Jésus dans l’Evangile qui a souci des pauvres (Cf Mc 8, 1 - 8). A travers ces deux textes, nous sommes appelées en tant que consacrées à savoir écouter l’Esprit Saint afin d’apprendre de Lui d’une part comment discerner les ruses de tous ces serpents qui cherchent à nous faire tomber, en nous détournant de la voix de Dieu. Et d’autre part comment nous mettre au service de nos frères et sœurs qui souffrent et qui attendent de nous un soutien, un réconfort.

Après la messe et le petit déjeuner, nous nous sommes retrouvées à 9h dans la salle capitulaire pour le début des travaux qui ont commencé avec la prière d’ouverture soutenue par le chant "écoute la voix de Seigneur" qui nous disposait déjà à être toute écoute à l’Esprit du Seigneur qui nous a convoquées à cette rencontre.
Suite à cette prière, nous avons écouté et accueilli le mot d’ouverture de Sr Astrid qui nous rappelait que cela faisait sept mois depuis que s’est tenu à Lourdes notre Chapitre Général dont le thème était Poussés par l’Esprit, risquons-nous aux frontières au service de la vie . "L’amour ne dit jamais c’est assez". Après nous être approprié le document final et aidé par la transmission, ensemble, en chapitre nous allons en desceller les appels de l’Esprit pour notre région dans les six ans à venir. Elle nous a fait aussi rappeler la coïncidence de cette date du 16 février qui marque aussi pour l’Eglise du Congo Démocratique la commémoration des chrétiens qui ont versé de leur sang ou qui ont donné de leur vie pour la libération du pays au temps de Mobutu. Cela pour nous inviter comme Religieuses de l’Assomption à continuer notre mission dans l’engagement au service des pauvres, de la vie et de la justice. Elle a ensuite salué de manière particulière et au nom de toute la Région représentée par la communauté du chapitre la présence de Sr Marie Blandine parmi nous, don de la province de l’Afrique de l’Ouest pour Afrique Centrale.

La mission du chapitre signalée par Sr Astrid serait de bâtir un projet de la région pour les six ans à venir qui nous permettra d’intégrer peu à peu dans la vie de celle-ci les décisions de notre chapitre général.
Elle nous invitait à ne pas avoir peur de frayer de nouveaux chemins pour intégrer ces réalités dans notre contexte car c’est là que l’Esprit nous envoie et nous attend afin de pouvoir donner à nos communautés les moyens d’accueillir les périphéries des sœurs pour y découvrir la puissance de Dieu à l’œuvre dans nos vies.
À suivre….

Vos sœurs Bibiane Marie et Marie Blandine
Afrique Centrale


Dans la même rubrique


Ajouter un commentaire



Informations légales

Ce site est édité par "Religieuses de l’Assomption" :

Ecusson
  • Religieuses de l’Assomption - 17, rue de l’Assomption 75016 Paris - France
  • Tél +33 (0) 1 46 47 84 56
  • Fax + 33 (0) 1 46 47 21 13

S'inscrire à l'info-lettre