Vous êtes ici:

3e dimanche du T.O. - Evangile et vie

Année liturgique 2018-2019 [C]

"Aujourd’hui, s’accomplit ce passage de l’Écriture."

Première lecture : Néhémie 8,1-4a.5-6.8-10
À la fin de l’exil à Babylone, on assiste à un éparpillement des fils d’Israël. Comment faire l’unité entre ceux qui sont rentrés au pays et ceux qui sont en diaspora à Babylone, en Égypte ou ailleurs ? Des marqueurs de l’identité juive comme la circoncision et le shabbat vont prendre une place éminente. Mais c’est là aussi que se constitue le corpus des Écritures et d’abord la Torah (les cinq premiers livres de la Bible). La proclamation solennelle de la Loi rapportée par Néhémie est perçue comme le jour de naissance du judaïsme. Son anniversaire le premier jour du septième mois devient l’équivalent de notre Jour de l’An (Rosh Hashanah). Comme lors de la conclusion de l’Alliance (Ex 24, 1-11) la célébration est accompagnée d’agapes. Proclamation de la Parole, commentaires et repas festif : notre liturgie eucharistique s’inspire de celle-ci.
La Torah s’installe au centre de la vie juive, lumière sur la route pour tous les membres du peuple. Dieu parle désormais à travers les Écritures et il importe que tous puissent comprendre cette Parole, source de vie et de joie. Or si l’hébreu demeure la langue de Dieu, elle n’est plus celle du peuple qui s’exprime maintenant en araméen. Alors on traduit, mais aussi on commente et actualise. Cette tradition orale constitue le targum.

• Psaume 18,8-10.15
Néhémie et ce psaume ont une commune appréciation de la Loi : les préceptes du Seigneur sont droits, ils réjouissent le cœur. La parole a grand pouvoir. Elle peut humilier, exclure, conduire à la mort ou au relèvement. La Parole du Seigneur est sûre : elle n’a d’autre ambition que de procurer un surcroît de vie à tout homme qui l’accueille. Elle est parfaite parce que son auteur est parfait. Comme elle a pris chair en Jésus (évangile), elle ne demande qu’à prendre chair en chacun comme dans le corps ecclésial dont Paul va nous parler.

• Évangile : Luc 1,1-4 ; 4,14-21
La liturgie rapproche aujourd’hui deux extraits de l’évangile de Luc qui ont en commun de souligner l’importance de la Parole de Dieu.
Comme les juifs, au retour de l’exil, ont cherché leur unité en élaborant et puisant dans les Écritures, les chrétiens, après leur cheminement avec Jésus, ont construit et transmis leur propre récit en s’appuyant sur les témoins oculaires et serviteurs de la Parole. Dans le prologue de son évangile Luc dévoile les intentions qui l’ont guidé et sa méthode. Pense-t-il faire mieux que ses prédécesseurs ? On perçoit son souci de justes informations, de rigueur et de suivi. Et, surtout peut-être, sa volonté de s’ajuster et de répondre à la soif de son lecteur dont on comprend qu’il a déjà été catéchisé. Il n’est pas impossible que Luc s’adresse à un personnage célèbre. Pour autant, Théophile signifiant ‘ami, aimé de Dieu’, l’œuvre lucanienne va s’adresser aux innombrables Théophile du monde païen dont nous sommes et nous transmettre de nouvelles Écritures.
L’autre section que nous entendons relate la première prise de parole publique de Jésus tout animé de la puissance de l’Esprit descendu sur lui lors de son baptême. En ouvrant le livre d’Isaïe à la synagogue, Jésus s’inscrit dans la tradition inaugurée par Néhémie. Et pourtant, quelle nouveauté ! Sans le dire, il se présente comme celui qui vient combler l’attente d’un sauveur.
La Parole lue et entendue s’accomplit par lui, s’incarne en lui, dans un aujourd’hui qui dure encore. Les premiers bénéficiaires de cette Bonne Nouvelle sont les plus fragilisés. N’est-ce pas par eux qu’elle peut nous atteindre tous ? Pour qu’à notre tour, nous nous laissions transformer par cette Parole. Pour que dans ce travail de la Parole, dans le pain et le vin partagés, baptisés, nous formions un seul corps (2ème lecture).

Service Evangile et vie

Dans la même rubrique


Ajouter un commentaire



Informations légales

Ce site est édité par "Religieuses de l’Assomption" :

Ecusson
  • Religieuses de l’Assomption - 17, rue de l’Assomption 75016 Paris - France
  • Tél +33 (0) 1 46 47 84 56
  • Fax + 33 (0) 1 46 47 21 13

Derniers articles

S'inscrire à l'info-lettre