Vous êtes ici:

3e dimanche de l’Avent - Sr Thérèse Agnès

Année liturgique 2017-2018 [B]

Restez toujours joyeux … en toute condition, soyez dans l’action de grâce.

Les textes de ce jour nous invitent au discernement et à la joie à laquelle Marie elle-même nous introduit "Mon âme exalte le Seigneur, mon esprit exulte en Dieu mon Sauveur". Elle fait écho à la prophétie d’Isaïe : "j’exulte de joie dans le Seigneur, mon âme jubile en mon Dieu … il m’a drapée du vêtement du salut".
Joie qui vient du salut que nous pouvons éprouver en notre âme et en tout notre être. Le salut se manifeste à travers les sentiments de paix, d’harmonie avec les autres, de pardon offert et reçu, d’ouverture aux souffrances et aux joies d’autrui.
Le salut qui nous vient de Dieu et que nous célébrons tout particulièrement à Noel est un don, comme la joie.

Lorsque les apôtres, au retour de leur mission se réjouissent avec Jésus de ce que les démons leur sont soumis et du fait qu’ils avaient le pouvoir de faire des miracles, Jésus leur donne la vraie raison de leur joie "parce que vos noms sont inscrits dans les Cieux". Dans les Cieux, c’est-à-dire dans le cœur de Dieu, pour toujours ; réjouissez-vous parce que "vous êtes gravés sur les paumes de mes mains" (Is.49, 16).
L’apôtre Paul nous invite avec force : "Restez toujours joyeux. En toute condition soyez dans l’action de grâce. C’est la volonté de Dieu". C’est le bonheur de Dieu que nous soyons dans la paix et la joie, c’est "sa volonté".
Comment être dans la joie en regardant le monde tel qu’il va aujourd’hui ? Les réfugiés Rohingyas, les menaces de guerres, les guerres, les réfugiés, la famine, le manque de respect pour la nature, "notre commune maison"…

Au début de la seconde semaine des Exercices Spirituels, St Ignace nous invite à regarder le monde avec le regard de Dieu, à prendre part à la conversation trinitaire qui "aboutit" à l’envoi du Fils par le Père. Ignace nous fait entendre la conversation des Trois personnes divines "faisons la Rédemption du genre humain" (Ex. Spi. 107). « Regarder ce que font les Personnes divines : elles opèrent la très sainte Incarnation". (Ibid.). A la suite du Fils, nous sommes invites à entrer dans ce mouvement salvateur, chacun suivant le chemin que Dieu l’invite à prendre et non à fermer les yeux sur les détresses du monde ou à nous enfermer dans le refus de la joie de Dieu.
Ignace nous invite à parler aux Personnes divines. Il serait bon de nous y essayer.

"Au milieu de vous se tient celui que vous ne connaissez pas" annonce le Baptiste. Demandons à l’Esprit de nous apprendre à le connaître, plus particulièrement en ces jours de Noël. Marie peut nous introduire dans ce mystère de Foi et d’Amour.

Bonne fête de Noël !

Sr Thérèse Agnès, r.a.
Philadelphie, États-Unis

Dans la même rubrique


Ajouter un commentaire



Informations légales

Ce site est édité par "Religieuses de l’Assomption" :

Ecusson
  • Religieuses de l’Assomption - 17, rue de l’Assomption 75016 Paris - France
  • Tél +33 (0) 1 46 47 84 56
  • Fax + 33 (0) 1 46 47 21 13

S'inscrire à l'info-lettre