Vous êtes ici:

2007, 3 mars : Aux soeurs et amis de l’Assomption

Messages de la supérieure générale

Chères soeurs et chers amis,

C’est avec une joie immense que, cette année, je viens vous souhaiter une très Heureuse et très Belle fête de Marie Eugénie, notre nouvelle sainte. Nous avons toujours été convaincus qu’elle était sainte, et cela fait longtemps que, de bien des façons, nous avons reçu beaucoup de grâces de cette sainteté. Bientôt, quoi qu’il en soit, quand elle sera proclamée sainte, modèle pour l’Eglise entière, cette sainteté éclatera aux yeux de tous. Quelle joie alors ce sera pour nous tous, les membres de sa famille répandue dans le monde entier !

Comme vous le savez déjà, nous connaissons la date de la canonisation de Marie Eugénie, le 3 juin. Toutes ces années où nous avons attendu, où nous avons été sur le qui vive, où nous avons espéré, toutes ces années vont porter du fruit ce jour-là sur la Place Saint Pierre, quand elle sera proclamée sainte parmi les saints de Dieu. Or comme tout événement significatif ne touche pas simplement ceux qui sont “sur place” mais aussi beaucoup d’autres, notre joie comme Assomption dépassera, ce dimanche de Juin, les limites de Rome. Elle s’étendra alors au monde entier, non seulement ce jour-là, mais tout au long de l’année.

Car la canonisation de Marie Eugénie parle au coeur de milliers de personnes dans le monde. Beaucoup ne pourront pas assiter aux célébrations de Rome, mais toutes, à leur manière, pourront se réjouir avec Marie Eugénie. Il est juste que “notre sainte” soit célébrée dans les grandes villes et les petits villages, dans les églises et les écoles, dans les centres de soins ou les centres sociaux, parmi les soeurs, les familles et les amis. C’est sa vision d’une société transformée, sa conviction que la terre n’est pas un lieu d’exil mais “un lieu de gloire pour Dieu” qui nous rassemble tous. Elle nous sera aussi présente dans chaque célébration locale et avec autant de profondeur et d’amour qu’elle le sera, avec nous, à Rome.

Quand Marie Eugénie a rencontré Dieu tout au fond d’elle-même, elle a épousé Sa vision de la transformation de la société dans, avec et par Jésus, Son Fils Bien aimé. Prenons le temps au cours des mois qui vont suivre de la rejoindre là où, en elle, l’Assomption est née et cherchons à faire nôtre toujours davantage cette vision.

Avec toute mon affection et ma prière pour chacun et chacune de vous.

Soeur Diana
Supérieure générale

Dans la même rubrique


Ajouter un commentaire



Informations légales

Ce site est édité par "Religieuses de l’Assomption" :

Ecusson
  • Religieuses de l’Assomption - 17, rue de l’Assomption 75016 Paris - France
  • Tél +33 (0) 1 46 47 84 56
  • Fax + 33 (0) 1 46 47 21 13

S'inscrire à l'info-lettre