Vous êtes ici:

20 Je suis l’alpha et l’oméga

Le salut par Jésus


Le Père donne son Fils à l’humanité, et l’humanité à son Fils comme épouse. Le Père n’est que don, Il n’est que communion, et ce qu’Il donne en son Fils c’est sa vie divine : Dieu nous a donné la vie éternelle, et cette vie est en son Fils. Qui a le Fils a la Vie (1Jn 5,11-12a). Toute l’humanité est invitée à prendre part à la surabon-dance de ce don, participation qui est communion avec le Père et le Fils dans l’Esprit de Vie et d’Amour. Le Père ouvre à tous, sans exception, la salle du festin de noces - les noces de son Fils avec l’humanité (Mt 22,1).L’humanité toute entière, (et chacun de nous), est invitée à cette Table des noces.


Devant cette Bonne Nouvelle nous ne pouvons qu’éprouver une grande joie dans la foi et une immense reconnaissance pour le don qui nous est fait : CROIRE à ce mystère de l’Incarnation du Fils, expression suprême de l’Amour du Père et de l’Esprit. Le Verbe éternel, envoyé par le Père et consacré par l’Esprit, s’est fait chair et a établi sa demeure parmi nous (Prologue de la Règle de Vie). Ce Verbe est
... l’Alpha et l’Oméga,
le Premier et le Dernier, le commencement et la fin...
le rejeton et la lignée de David, l’étoile brillante du matin...

(Ap. 22,13.16.20)


La contemplation nous tourne vers le mystère de l’insoupçonnable proximité de Dieu et nous invite à "retourner" sans cesse à ce Dieu qui s’est fait chair. Notre conversion sera toujours une conversion au vrai Dieu. L’image de Dieu qui nous est révélée est celle d’un Dieu qui sort de lui-même pour aller à la rencontre de l’homme et de la création.


Dieu avait déjà fait un premier pas et pris un premier engagement : en créant, Dieu nous a donné sa Vie en partage. Tout fut par Lui et sans Lui rien ne fut. De tout être Il était la vie (Jn 1,3-4). Toute créature vit de Dieu et par Dieu.


L’Incarnation du Fils qui est dans la logique de la création. sera un pas de plus dans cet engagement de Dieu vis à vis de l’humanité. Dieu a donné au monde d’exister pour qu’un jour tout cet univers retourne à Lui. Se faisant homme, le Fils fait un pas de plus dans la réalisation de ce grand projet : Il vient chercher l’humanité bien-aimée. Dieu est entré dans notre histoire humaine en naissant d’une femme. Ainsi nous sont révélées la profondeur de l’être humain et la grandeur de notre destinée.


Le Fils sort du Père pour venir en ce monde et retourner à Dieu (Jn 13,3). Dans son retour au Père, Il prend avec Lui toute la création afin qu’elle réalise, elle aussi, son retour au Créateur. Cet exode de Dieu, nous le célébrons jour après jour dans l’Eucharistie et nous l’accueillons dans la foi.


Nous mêmes, qui sommes venus de Dieu, nous vivons notre exode pascal, un retour à Dieu ininterrompu jusqu’au jour où nous serons définitivement avec Lui. Ce retour ne peut être vécu qu’à la suite du Fils et comme Lui, c’est à dire, dans l’amour jusqu’au bout (Jn 13, 1-3).


Cristina Maria 1999

Dans la même rubrique


Ajouter un commentaire



Informations légales

Ce site est édité par "Religieuses de l’Assomption" :

Ecusson
  • Religieuses de l’Assomption - 17, rue de l’Assomption 75016 Paris - France
  • Tél +33 (0) 1 46 47 84 56
  • Fax + 33 (0) 1 46 47 21 13

Derniers articles

S'inscrire à l'info-lettre