Vous êtes ici:

17 Aujourd’hui est le temps de Dieu

A cause du désir de Dieu


Noël est la célébration de la décision de Dieu de sauver l’humanité : Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils, son unique, pour que tout homme qui croit en lui ne périsse pas mais ait la vie éternelle (Jn 3, 16). Noël, célébration de l’amour de notre Dieu, de l’amour éternel de Yahvé, de l’amour qui en Jésus est devenu, et devient chaque jour, proximité, communion avec l’humanité, pardon, miséricorde, compassion, bonté...


Noël, cette année, pourrait être la célébration de notre décision personnelle, communautaire, familiale...d’aller à la rencontre de nos frères et sœurs à la manière de Jésus. Comme le Père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie (Jn 20, 21) nous dit Jésus aujourd’hui encore. Soyez les témoins visibles et crédibles de l’amour et de la compassion, de la tendresse et du pardon du Père.


Mais comment le devenir et le faire ? Une des Préfaces pour la liturgie des dimanches proclame :
"Ton amour pour le monde est si grand que tu nous as envoyé un sauveur ; tu l’as voulu semblable aux hommes en toute chose à l’exception du péché, afin d’aimer en nous ce que tu aimais en lui..." (Préface n° 7 pour les Dimanches)


Un Sauveur, Jésus, nous a été donné. Le Père s’est plu en son Fils : Celui-ci est mon Fils bien-aimé, celui qu’il m’a plu de choisir (Mt 17, 5). Le Père s’est plu dans son Fils parce qu’Il a été capable de traduire l’amour du Père dans des gestes concrets. Pourrions-nous à notre tour, nous décider à vivre comme Lui -le Verbe fait chair- afin que le Père puisse aimer en nous, se plaire en nous, contempler en nous ce qu’Il a aimé, ce en quoi il s’est plu, ce qu’Il a contemplé en son Fils.


Il s’agirait pour chacun et chacune de nous de découvrir le geste à poser qui serait capable de transformer quelque chose en nous et autour de nous, le geste qui plairait au Père. Si ce geste était transformateur, le poser serait une joie pour Dieu et pour nous mêmes. Il serait notre cadeau de Noël, cadeau à recevoir et cadeau à offrir à nos frères et sœurs, à ce monde qui est le lieu de gloire pour Dieu, gloire que nous pouvons lui rendre à travers le vécu de nos vies.


Accueillons cet appel, le don qui nous est offert, la mission qui nous est confiée. Les bontés du Seigneur ne sont pas finies ! Ses tendresses ne sont pas achevées ! Elles sont neuves tous les matins, en cet AUJOURD’HUI qui est "le temps de Dieu".


LE SOLEIL qui vient nous visiter et qui illumine les ténèbres et l’ombre de la mort , nous apporte le salut dans son rayonnement (cf. Ml 3, 20) afin d’orienter nos pas, nos cœurs et nos gestes vers la réali-sation de la PAIX.


En nous sachant profondément aimés de Dieu, nous allons renouveler notre engagement à être et à vivre comme disciples de Jésus, en aimant notre monde et en lui annonçant, par des paroles et des gestes, l’Amour de Dieu notre Père, manifesté dans le Christ Jésus, notre Seigneur et notre Frère.


Cristina Maria 2001

Dans la même rubrique


Ajouter un commentaire



Informations légales

Ce site est édité par "Religieuses de l’Assomption" :

Ecusson
  • Religieuses de l’Assomption - 17, rue de l’Assomption 75016 Paris - France
  • Tél +33 (0) 1 46 47 84 56
  • Fax + 33 (0) 1 46 47 21 13

S'inscrire à l'info-lettre