Vous êtes ici:

125 ans de présence à Lourdes

France
JPEG - 111.7 ko
125 ans Lourdes
JPEG - 84.9 ko
125 ans Lourdes

Le ciel d’azur, le soleil généreux, la montagne enneigée et éblouissante, tout concourrait à faire de ce jour une grande fête... Et ce fut le cas. Plus d’une centaine de participants à une sorte de séminaire sur la maison et sa mission s’est retrouvée pour une petit parcours qui, comme un jeu de l’oie, les emmenait de la simple connaissance à la participation à la vie et à la mission de la maison. Il était donc proposé à chacun de s’approprier un peu de ce qui est la vocation du centre et d’en devenir un acteur. La motivation était que "Chacun a une mission sur la terre" et aussi dans ce lieu.

Nous avons été accueillis par Sœur Catherine dans la salle de conférence qui était, naguère la chapelle du couvent de l’Assomption. Et la journée a débuté.

JPEG - 88 ko
125 ans Lourdes
JPEG - 94.5 ko
125 ans Lourdes

La session a commencé par une conférence de Sœur Thérèse Maïlis, l’archiviste de la Congrégation. Toujours captivant, le récit de cent vingt-cinq ans d’histoire, émaillé de quelques anecdotes et de rappels historiques, nous a raconté cette aventure depuis les origines et de l’Assomption et de sa relation d’amour que la congrégation entretient depuis les tout débuts des pèlerinages jusqu’à aujourd’hui. Marie-Eugénie a dû, comme beaucoup d’entre nous, être séduite par le cadre et l’évènement « Lourdes », dès son premier pèlerinage en 1874, puisque, dix ans plus tard elle décide d’installer une maison dans ce lieu. Et depuis, malgré de longs moments d’incertitudes que les difficiles relations entre l’Eglise et l’Etat ont rendu compliqués, cette affection réciproque entre la ville de Bigorre et la congrégation ne s’est jamais démenti, au contraire. Les étapes de cette histoire se sont faites au rythme de celle du temps et de l’Eglise. Et il est remarquable que la rencontre à laquelle nous avons participé se soit déroulée pendant ce temps du jubilé des apparitions de Lourdes,

JPEG - 103.3 ko
125 ans Lourdes
JPEG - 117.1 ko
125 ans Lourdes

mais aussi pendant que nous sommes dans le temps de l’année St Paul et au début de l’année célébrant les 150 ans de l’entrée dans la vie du St curé d’Ars. Cette manie actuelle de commémorer tout et n’importe quoi, nous permet au moins de célébrer cela dans un temps où le navire de l’Eglise est soumis à plusieurs mouvements de tempêtes et de courants divers... Le message de Marie à Bernadette est toujours actuel, de même la sainteté de Jean-Marie Vianney nous donnent à voir notre propre sainteté et notre relation à l’Evangile. « C’est aujourd’hui que cette parole s’accomplit ».

Après l’exposé savant et passionnant auquel nous étions conviés, nous fûmes répartis en 4 groupes pour participer à des ateliers d’un quart d’heure autour des thèmes suivants :
1. la prière, comment prie-t-on ? Comment faire de ma vie une prière continuelle ?
2. La maison est un lieu de collaboration entre laïcs et religieuses.
3. La vocation de cette maison est d’être un centre spirituel d’accueil et de formation.
4. La formation à l’Assomption.
En fait, ces ateliers ont eu comme objectifs d’illustrer une devise importante de Marie-Eugénie : "Etendre le royaume de Dieu en nous, autour de nous et dans le monde".

JPEG - 105.1 ko
125 ans Lourdes
JPEG - 113.6 ko
125 ans Lourdes

A l’issue de ce petit parcours, nous avons célébré l’eucharistie dans la chapelle, qui s’est révélée un peu petite pour toute la communauté, mais cela n’a pas diminué la qualité de la prière que le père évêque a présidé. Oui vraiment nous avons fêté dignement Sainte Marie Eugénie qui nous rassemblait sur les terres de Sainte Bernadette pour entendre la Parole de Dieu et partager le pain de la Vie et la coupe du Salut.

La salle à manger, bien qu’elle ait été agrandie pour accueillir beaucoup de monde, était un peu petite pour notre assemblée et des tables avaient été dressées dans le cloître. Mais tout était parfait, nos remerciements vont à la communauté et ici tout spécialement à Sœur Anne Pierre toujours aussi dynamique, souriante et serviable. Vraiment tous les convives étaient heureux. Le café, servi dans le couloir pour cause de manque de place, fut un moment de rencontre et de partage...

JPEG - 110.1 ko
125 ans Lourdes
JPEG - 100.6 ko
125 ans Lourdes

Il fallait trouver de quoi alimenter le grand damier, objet de décoration mystérieux dans la salle de conférence... En fait nous avions eu à disposition des pions verts et des pions rouges, sur les quels chacun des convives étaient invités à proposer des idées, ou des rêves (sur le vert de l’espoir !) et des propositions (sur le rouge de l’action). Et nous sommes revenus dans la salle de conférence où a eu lieu la réunion de conclusion et, oserai-je le dire, d’envoi en mission. En fait, nous participons désormais à la mission du Centre. Oui, il est un lieu d’accueil, mais pas uniquement, il est aussi un lieu spirituel, de formation et de mission.

JPEG - 97.5 ko
125 ans Lourdes
JPEG - 117.4 ko
125 ans Lourdes

Les membres de l’équipe d’animation de la journée, autour de Sœur Catherine dépouillaient le résultat et Sœur Christine, la provinciale, dressait un premier bilan. Il ressort en effet, que les sœurs et les laïcs travaillent ensemble pour la mission, c’est un fait. Ce qui est aussi vrai c’est que ce n’est pas près de s’arrêter et que « Assomption Ensemble » est une réalité dont chacun peut en constater la réalité lors de cette réunion, mais aussi dans la vie de tous les jours de la communauté. Et, dans l’avenir, cela se poursuivra nécessairement, puisque le Centre doit accueillir son premier directeur laïc dès le mois de mai. Mais la responsable de l’Assomption pour la France a également annoncé qu’il y aurait toujours une communauté à Lourdes, car cela est très important pour toute la congrégation non seulement dans la province, mais sur tous les continents. Cependant, désormais, la relation entre laïcs et sœurs se devait d’être vécue dans l’ardeur, le zèle et la joie. A l’entrée de la salle de conférence, il y avait un petit souvenir de Mère Marie-Denise et de Mère Hélène-Marie qui avaient achevé leur chemin sur terre ici. Leur sourire illuminait le couloir, mais il était rayonnant à l’issue de cette journée, car tout s’était déroulé selon l’esprit de l’Assomption : "faire de la Terre le lieu de gloire pour Dieu".

François Véron
Ami de l’Assomption - Lourdes

JPEG - 112.1 ko
125 ans Lourdes
JPEG - 92.8 ko
125 ans Lourdes

Dans la même rubrique


Ajouter un commentaire



Informations légales

Ce site est édité par "Religieuses de l’Assomption" :

Ecusson
  • Religieuses de l’Assomption - 17, rue de l’Assomption 75016 Paris - France
  • Tél +33 (0) 1 46 47 84 56
  • Fax + 33 (0) 1 46 47 21 13

S'inscrire à l'info-lettre