Vous êtes ici:

 ::08 :: Puce électronique

VARIATIONS

Les premiers ordinateurs étaient des mastodontes. Choisir d’en installer un dans son bureau, c’était faire le pari de l’efficacité avec son corollaire d’encombrement. Depuis, les techniciens ont beaucoup avancé et nous avons assisté à la révolution de la puce électronique.

Il devrait en être de même en nous et nous aurions tout à gagner de la miniaturisation des troubles apportés par nos blessures d’amour propre. Loin de nous la pensée de détruire ce merveilleux vibrateur interne qu’est notre sensibilité. Elle donne le charme des relations et permet de comprendre les autres. Mais elle risque d’envahir tout le champ de notre conscience. Il faut peu à peu la contenir dans les proportions de la puce électronique : efficace et si peu encombrante !

L’ambition, les désirs de grandeur, de paraître et d’être loué, qui peuvent soutenir un certain dynamisme apostolique, devraient devenir aussi discrets que les microscopiques instruments avec lesquels la chirurgie actuelle investigue nos vaisseaux sanguins. Pour cela, il faut s’exercer par de continuels efforts à dominer les
premières impressions, les révoltes d’amour-propre et les soubresauts de l’orgueil, non seulement pour obtenir la maîtrise de soi, mais pour s’ouvrir à l’amour de Dieu.

Les souffrances des échecs, des incompréhensions, des soupçons ou des oublis laisseront alors le champ libre à l’admiration devant l’oeuvre de Dieu dans le monde et en nous, et à la contemplation de son amour, source de vie, de bonheur et de sainteté.

D’après un chapitre de Mère Marie-Eugénie de Jésus
Fondatrice des Religieuses de l’Assomption

Dans la même rubrique


Ajouter un commentaire



Informations légales

Ce site est édité par "Religieuses de l’Assomption" :

Ecusson
  • Religieuses de l’Assomption - 17, rue de l’Assomption 75016 Paris - France
  • Tél +33 (0) 1 46 47 84 56
  • Fax + 33 (0) 1 46 47 21 13

S'inscrire à l'info-lettre