Vous êtes ici:

 ::06 :: Apprends-nous à prier sur la toile !

VARIATIONS

Connectez-vous dès le réveil. Le saint Esprit, votre serveur, a pour vous des tas de messages d’amour de notre Père. Alors, ouvrez vite votre cœur, la boîte aux lettres intérieure, et accueillez ces messages :

 

“Tu es mon enfant bien-aimé,”
“Tu as du prix à mes yeux, et je t’aime,”
“Je t’ai gravé sur les paumes de mes mains,”
“Pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime,”
“Quand même une mère oublierait son enfant, moi, je ne t’oublierai pas.”

Vraiment ce serait dommage de passer à côté de tels dons, par la seule négligence d’ouvrir la boîte aux lettres.

Cliquez maintenant sur retour et émettez vos messages, brefs, vibrants, bien ciblés :
“Mon Seigneur et mon Dieu !”
“A qui irions-nous, tu as les paroles de la vie éternelle !”
“Seigneur, tu sais tout, tu sais bien que je t’aime.”

De temps en temps , activez l’antivirus de l’humilité qui détecte les parasites qui polluent votre logiciel personnel, en détruisant la mémoire des bienfaits de Dieu auxquels ils substituent l’amour-propre, la suffisance, la vanité, et se fixent sur le disque dur le plus intime de votre personne, là où Dieu réside et vous parle seul à seul. Murmurez alors doucement :
“Mon Dieu, je ne suis pas digne de te recevoir,”
“Sans toi, je ne peux rien, je ne suis rien,”
“Seigneur, sauve-nous, nous périssons !”
“Prends pitié de moi, pécheur !”

D’autres messages arriveront, selon la situation du jour :
“Avance au large,”
“Je suis la voie, la vérité, la vie,”
“Celui qui veut venir à ma suite, qu’il prenne sa croix,”
“A ce signe on reconnaîtra que vous êtes mes disciples, si vous vous aimez les uns les autres,”

Imprimez dans votre mémoire les messages que vous voulez réactiver dans la journée et n’oubliez pas d’enregistrer pour n’en rien perdre.

Plus tard, pendant votre travail, donnez-vous généreusement à ce que vous avez à faire, mais en gardant ouverte la fenêtre qui vous met en contact avec Dieu, et basculez-y dès qu’un instant de répit vous le permettra. Ainsi reprenez les mes-sages, mettez-les en forme pour les adapter à votre vie, personnalisez-les.

Et quand viendra le soir, faites défiler ce que vous avez enregistré, sélectionnez tout pour enregistrer sous action de grâces. Alors seulement vous pourrez vous remettre au Père dans un acte de confiance, vous déconnecter et fermer les yeux en toute sécurité.

D’après une instruction de chapitre du 28 septembre 1884
de Sainte Marie-Eugénie de Jésus


Dans la même rubrique


Ajouter un commentaire



Informations légales

Ce site est édité par "Religieuses de l’Assomption" :

Ecusson
  • Religieuses de l’Assomption - 17, rue de l’Assomption 75016 Paris - France
  • Tél +33 (0) 1 46 47 84 56
  • Fax + 33 (0) 1 46 47 21 13

S'inscrire à l'info-lettre