Vous êtes ici:

03 Conduis nos pas au chemin de la paix

De nuit


Nous vivons dans une situation de ténèbres et d’ombre de la mort qui se manifeste par une grande insécurité, vulnérabilité, fragilité... L’humanité souffre et chacun de nous souffre aussi avec elle. La souffrance nous atteint tous, qu’elle se nomme : guerre, faim, misère, angoisse, peur, tribulations de toute sorte... Nous connaissons aussi quelques unes des causes de cette situation extrême à laquelle l’humanité est arrivée : inégalités sociales, écarts impressionnants entre les différents pays, une absence de dialogue vrai, des désirs incontrôlés de pouvoir et de domination, des philosophies et des politiques qui semblent s’exclure entre elles (libérales, terroristes, pacifistes, socialistes...), etc.


Deux textes de l’Ecriture parmi beaucoup d’autres, nous invitent à croire et à espérer au cœur de cette situation de "chaos" :


Les bontés du Seigneur ne sont pas finies ! Ses tendresses ne sont pas achevées ! Elles sont neuves tous les matins. Grande est ta fidélité ! Ma part, c’est le Seigneur, dit mon âme ; c’est pourquoi j’espérerai en lui ! (Lamentations 3, 22-24)


Et cet autre texte de Paul qui semble d’une grande actualité :


Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous ? ...
Qui nous séparera de l’amour du Christ ? La détresse ? l’angoisse ? la persécution ? la faim ? le dénuement ? le dan-ger ? le glaive ? En tout cela, nous sommes plus que vain-queurs par Celui qui nous a aimés.
Oui, j’en ai l’assurance : ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni le présent ni l’avenir, ni les puissances, ni les forces des hauteurs ni celles des profondeurs, ni aucune autre créature, rien ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu manifesté en Jésus Christ notre Seigneur.
(Rom 8, 31.35-39)


La foi de Jérémie, sa confiance totale en Dieu, lui fait proclamer que les événements ont un sens car Dieu n’oublie jamais son peuple. Après le pardon viendra le rétablissement de la ville de David.


Le deuxième texte fait partie de l’Hymne de Paul à l’Amour de Dieu. Cet Amour, une fois découvert, rien ne pourra nous séparer de lui. Paul nous dit le fondement de sa certitude : il ne sera jamais séparé du Christ Jésus. Dieu l’a aimé d’un amour sans repentance, victo-rieux, dont rien ni personne ne pourra le séparer. Cet amour qui le poursuit, il le trouve en Jésus, dans sa relation aimante avec Lui. Cet amour n’est pas seulement une promesse, il est déjà une réalisation qui s’est manifestée en Jésus : Nous avons connu l’amour de Dieu et nous y avons cru, nous dira l’apôtre Jean (1Jn 4, 16).


St Ignace nous invite à nous rappeler comment Dieu -le Dieu Trinité- contemple les êtres humains "dans toute leur variété de costumes et d’attitudes : les uns blancs, les autres noirs ; les uns en paix, les autres en guerre ; les uns dans les larmes, les autres dans les rires, les uns bien portants, les autres malades ; les uns qui naissent, les autres qui meurent, etc." En regardant et en entendant tous les peuples "dans un si grand aveuglement" sur la surface de la terre, le Père, le Fils et l’Esprit décident la Rédemption.


Dieu contemple notre humanité, celle d’aujourd’hui, dans sa grande diversité de situations, une humanité pleine de possibilités de vie et pourtant si nécessiteuse de salut, de rédemption, de conversion à la valeur de la vie humaine.


Aujourd’hui, le Père nous invite à contempler cette humanité, à regarder la réalité qui est la nôtre et à entendre son message ; Il nous invite aussi à prendre, nous aussi, la décision d’agir en faveur de cette humanité.


Aujourd’hui le Père nous envoie à nos frères et sœurs, comme disciples de Jésus, son Fils, à être une présence aimante, compatis-sante, miséricordieuse, réconciliatrice...Il nous donne son Esprit pour devenir, à notre mesure, présence, incarnation, proximité agissante de l’amour du Père comme le fut Jésus.


Cristina Maria 2001

Dans la même rubrique


Ajouter un commentaire



Informations légales

Ce site est édité par "Religieuses de l’Assomption" :

Ecusson
  • Religieuses de l’Assomption - 17, rue de l’Assomption 75016 Paris - France
  • Tél +33 (0) 1 46 47 84 56
  • Fax + 33 (0) 1 46 47 21 13

S'inscrire à l'info-lettre