Vous êtes ici:

9 - Liturgie

  • La liturgie, une célébration de la vie

     

    Définition


    Liturgie : du grec λειτουργία / leitourgía, "le service du peuple"
    Œuvre officielle, service accompli par le peuple et pour le peuple.

    La tradition


    Le mot liturgie signifie que le peuple de Dieu participe à l’œuvre de Dieu.
    La plus importante des célébrations liturgiques est l’Eucharistie.
    Les autres liturgies en dépendent, comme la célébration d’autres sacrements, les adorations, les bénédictions, les processions et la prière des heures par exemple.


    La liturgie n’est pas le "domaine du bricolage", mais l’épiphanie de la communion ecclésiale. Dans les prières et dans les gestes, résonne le "nous" et non le "je", la communauté réelle, et non le sujet idéal.
    Pape François

    À quoi sert la liturgie ?


    Il est difficile à l’homme et à la femme du XXIème siècle de ne pas aborder une réalité sans demander : "À quoi ça sert ?". Pour comprendre à quoi sert une liturgie, on peut sans doute, en France, prendre l’image du repas. La plupart des Français aiment unrepas bien agencé, bien présenté, où l’on parle amicalement. Pour eux, le repas ne sert pas simplement à se nourrir, mais sert aussi – surtout – "à faire société". La liturgie ne sert à rien d’autre qu’à faire société... avec et devant Dieu. On comprend qu’elle soit difficile d’accès à ceux qui souhaiteraient une union directe avec Dieu.
    La liturgie permet de faire société, avec Dieu et avec les hommes, à travers des symboles, c’est-à-dire des gestes laissant percevoir qu’ils sont porteurs d’une richesse de significations que n’épuise pas leur efficacité immédiate. Dans la liturgie chrétienne, par exemple, on emploie souvent la symbolique de la lumière (le cierge pascal...) qui, presqu’immédiatement, peut faire comprendre que Dieu est la lumière de la vie. Bref, toute liturgie permet, à travers des symboles d’actualiser des réalités d’ordre spirituel.
    On parle généralement de célébration liturgique, car la liturgie est généralement composée de rites festifs à l’occasion d’un événement marquant pour lequel on a rassemblé diverses personnes. Lesquelles deviennent, petit à petit, grâce à ces liturgies qui marquent leur histoire, une véritable communauté.
    Quand la liturgie est chrétienne, certains symboles sont appelés sacrements et sont alors présentés comme des gestes du Christ lui-même, gestes d’un Dieu qui donne ce que les gestes signifient (l’eau peut évoquer pour tous une purificaiton et la vie, l’eau du baptême non suelement l’évoque mais donne purification et vie). Pour un chrétien, ces sacrements font exister sa communauté, qui sait devoir son existence à Dieu.
    Théo - Dictionnaire et encyclopédie

Informations légales

Ce site est édité par "Religieuses de l’Assomption" :

Ecusson
  • Religieuses de l’Assomption - 17, rue de l’Assomption 75016 Paris - France
  • Tél +33 (0) 1 46 47 84 56
  • Fax + 33 (0) 1 46 47 21 13

S'inscrire à l'info-lettre