Vous êtes ici:

Une page des archives !

La chapelle

C’est dans la splendeur de la nouvelle chapelle que nous avons eu la joie de fêter l’Enfant-Dieu et de lui présenter nos vœux pour toutes les maisons. Nous vous sentions si présentes dans cette nouvelle maison de Dieu qui est aussi la vôtre, qu’il nous a été bien facile de rassembler dans nos âmes les intentions de toute la Congrégation ; d’ailleurs il n’est guère de province qui ne soit représentée ici. Ce que nous avons demandé pour vous ? Nous ne pourrions ni vous l’exprimer ni vous le détailler. Mais représentez-vous 162 mères et sœurs priant pour vous et tout de suite vous serez sûres d’être comblées de grâces toute l’année !

La Chapelle ! Oui, nous avons eu la joie d’y passer toute la journée de Noël. L’architecte tenait à ce que tout soit terminé pour cette fête et comptait bien assister à notre Messe de minuit avec sa famille. Aussi, jusqu’à la dernière minute, tout le monde, ouvriers et sœurs, s’est affairé avec zèle et entrain. Quelle belle et touchante préparation à la venue du Seigneur !

Le 24 a été une journée bien remplie. Dans la matinée des équipes de sœurs se sont succédées pour nettoyer ; l’après-midi, une chaîne s’organisait pour faire passer bancs et prie-Dieu d’une chapelle dans l’autre à l’intention des dames pensionnaires des familles des sœurs et personnes des environs qui, nombreuses, avaient demandé à venir à la Messe de minuit. Le Curé de la Paroisse avait donné toute latitude pour recevoir ses paroissiens : "Pourvu que le Seigneur soit annoncé peu importe que ce soit par Pierre ou Paul" avait-il dit à Notre Mère. Toujours le 24, à 5h30, toute la maison conduisait en procession Notre-Dame de Consolation sur son autel. Notre joie de la posséder nous fait comprendre le sacrifice de Forges et nous remercions la communauté d’avoir fait si généreusement ce détachement, surtout au moment des fêtes de Noël. Ensuite, une longue et minutieuse répétition générale nous apprenait à évoluer avec ordre et harmonie sur les lieux, et à manier les stalles, objets jusqu’alors inconnus à Auteuil !

Ce jour même la chapelle fut bénite. Enfin tout était prêt, et à 6h30 nous pénétrions, pour les 1ères Vêpres, dans un chœur plein de lumière que domine l’autel assez élevé, majestueux, très simplement orné, surplombé d’un grand crucifix. C’était impressionnant ! Mais nous allons vous faire une description qui vous permette un peu de "voir" notre chapelle.

Représentez-vous d’abord un triangle équilatéral A B C de 38 mètres de côté ; au sommet un petit triangle d’environ 4 m. de coté a été coupé, nous avons donc un trapèze B’C’ B C. Au milieu de la grande base BC la porte centrale plaquée de cuivre comme le toit, et par conséquent de couleur verte.

Entrons ensemble. Face à l’entrée, en B’C’ un pan de mur blanc se dresse, d’environ 8 m. de haut ; un grand crucifix de bronze y est fixé et attire immédiatement le regard : la croix a plus de 4 m. de long et le Christ lui-même mesure 2m20. Juste en-dessous, l’autel : une grande table de pierre noire, posée sur deux pieds en forme de V, en pierre également. Il est surélevé de trois marches par rapport à l’ensemble de la chapelle et se dégage magnifiquement. Au milieu, le chœur des religieuses ; il est creusé de trois marches et les quatre rangées de stalles, une sur chaque marche, ne coupe absolument pas la vue de l’autel.

Tournons-nous progressivement vers la droite. Nous rencontrons d’abord l’autel de la Ste Vierge, proche du grand autel, puis l’autel qui sera un jour, nous l’espérons celui de Notre Vénérée Mère Fondatrice, l’un et l’autre, fixés à un pan de mur formant colonne, qui s’élèvent jusqu’au plafond et soutiennent seul toute la toiture du côté droit.

Le plafond, du côté de la grande entrée est situé à environ 3m de haut. Il s’élève progressivement jusqu’à 10m au-dessus du Maître-autel, et ce mouvement d’élévation, à mesure que la chapelle se rétrécit, invite à la prière. Juste au-dessus des stalles un grand vitrail dans le plafond éclaire le chœur ; au-dessus du Maître- Autel également un vitrail figure le Saint-Esprit sous la forme d’une colombe.

Tout le mur de droite de la chapelle est une paroi ajourée : de grands morceaux de verres de toutes couleurs encastrés dans du béton, sans dessin précis, très moderne et très beau. Quand le soleil donne de ce côté, l’éclairage de la chapelle est splendide et recueilli.

A gauche, un grand mur blanc où sont creusés deux confessionnaux : leurs portes, grillade en fer forgé, ont été conçues pour orner cette paroi assez nue ; elles sont assez discutées et peut-être seront-elles enlevées. Il n’y a pas d’autel de ce côté ce qui laisse un grand espace vide pour y placer des prie-Dieu à l’usage de nos dames pensionnaires et des personnes de l’extérieur.

De part et d’autre de la grande porte d’entrée, deux grands pans de murs : celui de gauche est une paroi ajourée, celui de droite est un mur plein dont le haut seulement est en vitrail, de même que le pourtour de la porte centrale. C’est sur ce mur que Notre Mère pense faire poser le chemin de Croix. Un cloître à colonnes relie la chapelle à la maison.

Les 130 stalles en bois sont l’œuvre de deux artisans espagnols prêtés par nos maisons d’Espagne, des chefs-d’œuvre de menuiserie moderne, très simples. Quatre rangées identiques de chaque coté, et derrière il a fallu ajouter des bancs pour une trentaine de postulantes. De très jolies petites croix de consécration ont été creusées à même la pierre des murs, tout autour de la chapelle. Nous ne savons pas encore quand aura lieu la consécration, nous aimerions attendre le nouveau cérémonial que Rome prépare. Le soir de Noël, nous avons regagné notre petite chapelle provisoire et nous attendons que le tabernacle soit scellé sur l’autel, vers le 12-13 janvier nous a-t-on dit, pour emménager définitivement.

Cette description vous paraîtra peut-être un peu sèche ; elle ne peut rendre toute la beauté, la majesté de notre chapelle. Souhaitons qu’au moins une représentante de chaque maison ait l’occasion assez prochaine de venir voir sur place !

Communauté d’Auteuil
5 janvier 1961

Dans la même rubrique


Ajouter un commentaire



Informations légales

Ce site est édité par "Religieuses de l’Assomption" :

Ecusson
  • Religieuses de l’Assomption - 17, rue de l’Assomption 75016 Paris - France
  • Tél +33 (0) 1 46 47 84 56
  • Fax + 33 (0) 1 46 47 21 13

S'inscrire à l'info-lettre