Vous êtes ici:

Témoignage de Terek, volontaire AMA

2008 - Typhoon "Fengshen"

Bonjour à tous...

Je n’ai pas pour habitude d’envoyer des mails collectifs mais ce mail est juste pour vous informer que tout va bien.

JPEG - 38.9 ko
Antique
JPEG - 23.2 ko
Antique

Bien que l’épicentre du typhon ne se trouvait pas sur notre île, le typhon est passé sur Negros. Passé est un bien faible mot, il serait plus approprié de dire que le typhon est resté sur notre île pendant 3 jours... Des pluies torrentielles, des vents à déterrer les arbres, à faire trembler les fenêtres et un ciel noir comme du charbon.

Résultat, le centre en a pris un coup. Quelques arbres arrachés, de l’eau partout, des cartons et des affaires trempés, pas d’électricité pendant 3 jours, des fenêtres brisées, des repas à la bougie...

Mais, heureusement, pas de gros dégâts. On s’en est bien sortis avec les jeunes... On est resté bloqués pendant 3 jours dans le centre et on a passé 3 jours vraiment inoubliables en dépit du mauvais temps... On a épuré l’eau tout le week-end, on se battait avec le vent pour allumer le feu pour faire à manger, on a allumé environ 250 fois les bougies qui s’éteignaient à cause du vent, on a partagé de longues discussions dans le noir car les filles avaient peur d’aller se coucher, on a tous dormi dans la même pièce puisque les autres pièces étaient inondées, on a pris des douches sous la pluie, ce qui, croyez moi procure un sentiment de liberté intense...

JPEG - 34.2 ko
Antique
JPEG - 21.8 ko
Antique

Malheureusement, d’autres n’ont pas eu cette chance et ce typhon a fait des dégâts conséquents dans nos communautés. Dieu merci, on ne déplore aucun mort ici mais il est toujours difficile pour moi qui n’ai pas l’habitude de voir de tels dégâts - certaines maisons balayées comme de vulgaires cartons, d’autres, très abîmées pas les vents, de l’eau partout a travers les villages, des champs de sucre de canne saccagés... - de rester serein lorsque je prends conscience des conséquences.

Et d’autres ont encore eu moins de chance, le typhon Fengshen (je ne me ferai jamais a l’idée qu’on donne un nom a un typhon) a fait beaucoup trop de victimes et fait sombrer un bateau et le nombre de morts et de disparus est conséquent.

JPEG - 20.7 ko
Antique
JPEG - 49.6 ko
Antique

Mais, comme toujours, et c’est vraiment ce que j’admire ici, les gens s’en remettent a Dieu. Les Philippins ont cette force qui est propre aux gens des pays dits "pauvres". Cette force qui leur permet de se relever et de garder le sourire dans des situations comme celle-ci. Ce matin, lors d’une de nos visites dans un village, la scène était tout simplement irréelle et m’a fait pleurer tellement elle semblait hors contexte. Une grand-mère, dont la maison a été saccagée, le sourire aux lèvres, nous offrent un café. Pour être honnête, une seule pensée m’est venue à l’esprit à ce moment là : "C’est pas juste !!"
Cette force hors du commun explique donc qu’une fois le typhon passé, la vie reprend son cours normalement. Bien entendu, normalement, c’est un bien grand mot. Car tout est un peu différent du quotidien une fois que le typhon a décidé de quitter les lieux. Les gens s’attèlent à la tâche et nettoient ce que le typhon a emmené sur son passage, reconstruisent ce qu’il y a à reconstruire, la toiture pour la plupart des gens, font l’inventaire de ce qui a disparu, de ce qui est récupérable, de ce qui est foutu...

Bon, sur ce, c’est malgré tout avec cette joie et cette espoir qui caractérisent les Philippins que je vous laisse et que je remercie les personnes qui m’ont écrit pour me demander des nouvelles.

Pour ceux qui croient en Dieu, que Dieu soit avec vous et vos familles

Et pour ceux qui ne croient pas en Dieu, que Dieu soit avec vous et vos familles également

Heheheeeee

TEREK

>> From Sr. Carmela Montelibano
>> Témoignage de Terek, volontaire AMA
>> Lettre de Sr. Maria Josephina Matias, Provincial of Philippines-Thailand
>> Témoignage de Gilles Blouin, AA
>> Première lettre des Assomptionnistes depuis Manille

Dans la même rubrique


Ajouter un commentaire



Informations légales

Ce site est édité par "Religieuses de l’Assomption" :

Ecusson
  • Religieuses de l’Assomption - 17, rue de l’Assomption 75016 Paris - France
  • Tél +33 (0) 1 46 47 84 56
  • Fax + 33 (0) 1 46 47 21 13

S'inscrire à l'info-lettre