Rome, Italie

2010

La chapelle des sœurs, dédiée au Divin Amour, est en fête : c’est la fête de la fondatrice, Sainte Marie Eugénie, connue et aimée dans ce quartier populaire où la communauté est présente depuis 1953.

JPEG - 50.5 ko
La choeur orthodoxe

A l’ambon, un laïc et une religieuse se succèdent : le laïc pose une question à la religieuse qui représente M. Marie Eugénie. La fondatrice parle de l’urgence d’aimer Jésus Christ et de le faire connaître et aimer ; de se confier à Lui avec abandon et joyeux dégagement ; d’étendre le Royaume en nous et autour de nous : urgence qui découle de la foi.
Les mots de Marie Eugénie s’alternent avec des hymnes en langue roumaine chantés par des jeunes dirigés par un diacre orthodoxe : ils font partie de la communauté roumaine orthodoxe qui se réunit à célébrer dans une grande salle, l’ancien gymnase de notre école. Ils ont accepté bien volontiers l’invitation à vivre avec nous ce temps de fête et à contribuer à animer un moment d’écoute et de prière.

JPEG - 48.3 ko

L’Eucharistie qui suit est présidée par le père Richard, supérieur générale des Pères de l’Assomption qui célèbre avec son conseil, notre curé, don Pietro, et trois pères cisterciens, amis de la communauté.

JPEG - 53.9 ko
Eucharistie présidée par le P. Richard Lamoureux

Le père Richard à l’homélie se pose une question : "quelle est l’image de Jésus Christ qui habitait le coeur de Marie Eugénie ?" Pour l’expliquer il emploie ces mots : c’est une image trinitaire, ecclésiale, cosmique, philosophique, mystique. Trinitaire : Jésus nous donne l’Amour divin qui l’unit au Père, amour profond, durable, totale, jusqu’au sacrifice. Ecclésiale : Dieu continue son incarnation dans la communauté chrétienne : nous somme l’édifice de Dieu. Cosmique : Tout a été crée par Jésus Christ, la création est un reflet de Dieu. Philosophique : Jésus est la Vérité, i il faut le connaître et l’aimer. Mystique : Jésus est présent dans l’Eucharistie et en nous aussi, en notre cœur, "Je vis, mais ce n’est pas moi qui vis, c’est Lui qui vit en moi" (S. Paul). Ce qui jailli de cette image de Jésus c’est une foi mure, une vie fraternelle e un amour loyal pour l’Eglise, l’étude sérieuse, le service passionné du monde, crée et aimé par Jésus.

A la fin de la Messe, tout le monde est été invité à une agape amicale avec la traditionnelle tourte de l’Assomption !

Sr Patrizia
Rome, Italie

Dans la même rubrique


Ajouter un commentaire



Informations légales

Ce site est édité par "Religieuses de l’Assomption" :

Ecusson
  • Religieuses de l’Assomption - 17, rue de l’Assomption 75016 Paris - France
  • Tél +33 (0) 1 46 47 84 56
  • Fax + 33 (0) 1 46 47 21 13

Derniers articles

S'inscrire à l'info-lettre