Vous êtes ici:

Rentrer en soi-même

4 - Vie intérieure


Au plus fort de leurs jeux et de leurs courses endiablées, les enfants essoufflés demandent parfois l’arrêt de la poursuite en suppliant "pouce !".
Nos contemporains semblent, eux aussi, crier grâce pour que cesse le tourbillon qui les entraîne. Ils aspirent à suspendre le temps, à reprendre leur souffle, à se retrouver eux-mêmes.
Élaguer ce qui encombre notre esprit, notre cœur pour écouter ce qui sourd de notre silence intérieur, c’est respirer à pleines bouffées, trouver la paix au milieu de l’effervescence de nos journées.


En Marie la vie contemplative
se conjuguait avec une vie de travail.
Le travail, l’occupation d’une vie banale
n’empêchent pas d’être Marie.
Vous pouvez donc, qui que vous soyez, devenir Marie.
Marie-Eugénie


Prêter attention à cette vie intérieure permet d’entrouvrir la porte au Christ pour qu’il vienne y faire sa demeure.


Qu’est-ce qu’une âme contemplative ?
C’est une âme qui, se simplifiant,
porte son attention, ses pensées, ses affections, sa vie,
vers les choses qui ont trait à l’éternité
et aux mystères de la vie de Jésus-Christ.
Marie-Eugénie


Il y a en moi un puits très profond.
Et dans ce puits, il y a Dieu.
Parfois je parviens à l’atteindre.
Mais plus souvent, des pierres et des gravats obstruent ce puits,
et Dieu est enseveli.
Alors il faut le remettre au jour.
Il y a des gens, je suppose,
qui prient les yeux levés vers le ciel.
Ceux-là cherchent Dieu en dehors d’eux.
Il en d’autres qui penchent la tête et la cachent dans leurs mains,
je pense que ceux-ci cherchent Dieu en eux-mêmes.
Etty Hillesum,
journal 1941-1943


Ajouter un commentaire



Informations légales

Ce site est édité par "Religieuses de l’Assomption" :

Ecusson
  • Religieuses de l’Assomption - 17, rue de l’Assomption 75016 Paris - France
  • Tél +33 (0) 1 46 47 84 56
  • Fax + 33 (0) 1 46 47 21 13

S'inscrire à l'info-lettre