Vous êtes ici:

Récollection de l’équipe éducative du Collège Sainte Monique

Jubilé d’or au Collège Ste Monique 2012-2013

Réunie dans la grande salle du Collège Sainte Monique, l’équipe éducative est entrée dans cette retraite par une prière l’introduisant dans le thème. Monsieur l’Abbé Mathieu SAMA a présenté le thème et l’a axé en quatre points : la situation de l’éducation (scolarisation) en Afrique de l’Ouest, les fondements chrétiens d’une éducation humaine aux valeurs sociales, la vocation de l’école catholique, les moyens préconisés par l’Eglise.

 

La situation de l’éducation en Afrique de l’Ouest

Abordant le premier point, l’Abbé Mathieu SAMA a relevé qu’une cause du faible développement humain en Afrique Occidentale, selon l’IDH pour l’année 2011 réside dans l’analphabétisme et l’ignorance, et que les défis de l’alphabétisme des adultes et la scolarisation des jeunes demeurent entiers.

Poursuivant à son intervention il a souligné que les effectifs pléthoriques dans les classes pourraient laisser croire à une forte scolarisation. Cependant, il ressort qu’on note une insuffisance d’infrastructures scolaires, ce qui pousse bon nombre de jeunes à se livrer au commerce de babioles.

Les fondements chrétiens d’une éducation

Parlant des fondements chrétiens d’une éducation aux valeurs sociales, l’Abbé Mathieu a fait noter qu’une éducation véritable doit avoir pour objectif la formation intégrale de la personne humaine. S’agissant de l’inadéquation des systèmes avec des valeurs contextuelles, il a fait percevoir un manquement de l’école qui devrait être un lieu où l’on acquiert un savoir-vivre et un savoir-être. En cela l’éducation doit user de pédagogie. Dans l’optique de l’éducation chrétienne, l’homme, image de Dieu n’est pas à inventer le sens à donner à sa vie, mais à amuser librement l’ordre inscrit dans son être.

La vocation de l’école catholique

La vocation de l’école catholique ne se limite pas seulement à donner une instruction religieuse dans une école catholique. Les programmes, les livres doivent être refis, par un esprit chrétien a-t-il noté, et cela conformément à la déclaration de Pie XI.

L’école catholique, a-t-il poursuivit a « l’obligation de tendre à assurer la synthèse entre la culture et la foi d’une part, entre la vie et la foi d’autre part » la congrégation pour l’éducation catholique. 

S’agissant des parents d’élèves, a-t-il dit ils ont le devoir et le droit de choisir des moyens et les institutions pour pourvoir à l’éducation catholique de leurs enfants. L’enseignement et l’éducation dans une école catholique doivent être fondés sur les principes de la doctrine catholique a-t-il ajouté. 

Les moyens préconisés par l’Eglise

Abordant le dernier point relatif aux moyens préconisés par l’église, Mr l’Abbé Mathieu SAMA a cité la famille qui demeure une institution voulue par Dieu. La société civile, l’Etat, a-t-il ajouté est propre car elle promeut de multiple manières à l’éducation, elle garantit les droits et les devoirs des parents et les acteurs immédiats de l’éducation.

Pour finir il a noté que l’Eglise est une société parfaite car elle a en elle tous les moyens requis pour sa fin qui est le salut éternel des hommes. De manière suréminente l’éducation lui appartient à deux titres ; sa mission expresse donnée par son fondateur : allez enseigner toutes les nations, la maternité surnaturelle par laquelle l’Eglise épouse immaculée du Christ, engendre, nourrit de sa grâce les âmes.

A la fin de son intervention, Monsieur l’Abbé Mathieu SAMA a proposé un questionnaire pour le carrefour.

Une plénière a réuni les membres de l’équipe, après les échanges en carrefour. Des questions relatives au thème furent posées et Monsieur l’Abbé Mathieu SAMA y a répondu avec éloquence, nourrissant ses réponses des éléments de sa thèse et de ses années d’enseignement dans les écoles catholiques en Europe.

Il a ensuite proposé un temps de réflexion personnelle qui fut suivi de la célébration de l’Eucharistie. Dans sa brève homélie, l’Abbé Mathieu SAMA a encore souligné le rôle de l’éducateur chrétien et de son souci constant de la formation intégrale des jeunes.

Un repas fraternel a ensuite réuni les membres de l’Equipe éducative dans la salle des professeurs dudit collège.

C’est Dieu qui conduit tout ! ME

Mr TRAORE Etienne
Professeur de Français au collège Ste Monique
Depuis 20 ans

 

Dans la même rubrique


Ajouter un commentaire



Informations légales

Ce site est édité par "Religieuses de l’Assomption" :

Ecusson
  • Religieuses de l’Assomption - 17, rue de l’Assomption 75016 Paris - France
  • Tél +33 (0) 1 46 47 84 56
  • Fax + 33 (0) 1 46 47 21 13

S'inscrire à l'info-lettre