Vous êtes ici:

Ouagadougou : Installation de Mgr Ouédraogo

61 - avril - juin 2009

Installation de son Excellence Mgr Philippe Ouédraogo,
nouvel Archevêque métropolitain de Ouagadougou.

Le 13 Juin 2009, le diocèse de Ouagadougou a accueilli son nouveau pasteur en la personne de Mgr Philippe Ouédraogo précédemment évêque de Ouahigouya, nommé le 13 Mai dernier Archevêque métropolitain de Ouagadougou, succédant à Mgr Jean Marie Utaani Compaoré, qui en devient l’évêque émérite.

La Messe votive à Sainte Marie, Modèle de l’Eglise, fut précédée par deux rites préliminaires.

  • Dès le portail de la Cathédrale, le nouvel archevêque fut accueilli par son prédécesseur Mgr Jean Marie et le nonce apostolique, Mgr Vito Rallo, et bien d’autres prêtres, accompagné par des acclamations joyeuses, danses et coups de fusil. A la hauteur du buste de Monseigneur Thévenoud (pour ceux qui sont familier des lieux), en signe d’accueil, Mgr Jean Marie offrit à son successeur du « zom koom », l’eau blanche de l’accueil, puis un coq et un bélier blanc. Les deux derniers signes traduisent non seulement la joie des chrétiens de recevoir leur nouveau pasteur mais aussi leur engagement à travailler avec lui en toute loyauté.
  • Au rite d’accueil, succéda celui de l’entrée à la cathédrale. À l’entrée de la maison de Dieu, Mgr Philippe fut présenté par le Nonce à l’Archiprêtre, l’Abbé Yves Tanga (curé de la paroisse Cathédrale).
    Celui-ci lui présenta un crucifix à baiser, signe de son amour et de son attachement au Christ et à son Église, puis de l’eau bénite dont il se signa et aspergea les fidèles .
    Ensuite, Mgr Philippe alla se recueillir devant le Saint Sacrement avant d’aller se préparer pour la célébration eucharistique.
    Après l’ouverture de la célébration par le Nonce, on procéda à la lecture de la lettre apostolique de Sa Sainteté le Pape Benoît XVI, nommant Mgr Philipe Archevêque métropolitain de Ouagadougou, phase qui se termina avec l’installation du nouvel archevêque : un geste tout simple, qui, pourtant en dit long. Par la main, le Nonce prit le nouvel archevêque et l’installa sur son trône : désormais, il est le pasteur de l’Église famille à Ouagadougou. Ainsi il lui remit sa crosse pastorale. Installé, il reçut les salutations de l’Archiprêtre qui lui signifia « nos attentes » : « Mgr, nous attendons de vous le signe, le sens et le souffle ».
    Après lui, ce fut le tour des prêtres et des autres entités d’exprimer au pasteur obédience et respect.
  • Le Gloria éclata ensuite et la célébration se poursuivit, présidée pour le, nouvel Archevêque métropolitain qui, à l’homélie signifia aux chrétiens, sa joie d’être au milieu d’eux, de travailler avec eux, pour eux, s’il le faut, il ira jusqu’au sacrifice de sa vie par amour pour eux. Il les invita également à ouvrir les portes de leurs maisons pour l’accueillir mais surtout celles de leur cœur. Il termina par cette exhortation : « avançons au large ».

La célébration fut très priante et pleine de foi ; la cathédrale pleine à craquer et la cour noire de fidèles. La joie éclatait dans les cœurs et dans les cieux.

Le lendemain, dimanche 14 Juin, c’est autour de son nouveau pasteur que le peuple chrétien de la ville de Ouagadougou célébra la fête du Saint Sacrement, célébration à l’issue de laquelle Mgr adressa trois interpellations :

  • à l’endroit des curés : construire des oratoires d’adoration dans leur paroisse.
  • l’Eucharistie étant une multitude de grains moulus, que les chrétiens vivent l’unité dans la diversité.
  • L’Eucharistie étant le sacrement de l’amour, que les chrétiens vivent cet amour dans leurs quartiers en ouvrant les yeux sur les pauvretés matérielles et morales qui les entourent.

Après un court temps d’adoration, quelques curés représentant les paroisses de la ville reçurent des mains de Mgr des ostensoirs contenant l’Hostie consacrée. Ainsi, dans 5 voitures magnifiquement ornées, le Saint Sacrement accompagné des fidèles chantant et dansant, prit 5 directions rejoignant les paroisses où il sera adoré.

Ce fut très une belle journée, avec un beau temps sans soleil puisque la veille le Seigneur a daigné rafraîchir la ville par une pluie bienfaisante. Que le Seigneur veille sur notre Pasteur.

Clémence
Cté de Ouagadougou.

Dans la même rubrique


Ajouter un commentaire



Informations légales

Ce site est édité par "Religieuses de l’Assomption" :

Ecusson
  • Religieuses de l’Assomption - 17, rue de l’Assomption 75016 Paris - France
  • Tél +33 (0) 1 46 47 84 56
  • Fax + 33 (0) 1 46 47 21 13

Derniers articles

S'inscrire à l'info-lettre