Merci !

2009 - Jubilé - 50 ans de fondation

Bien à vous chers amis, sœurs, et anciennes

Jubilez ! Jubilé d’Or...
Les tam-tams des forêts ont résonné,
Les tam-tams des savanes ont exulté,
Les tam-tams proches et lointains ont retenti.

Et les Tam-tams suprêmes des Grands Jours... se sont accordés pour louer Dieu dans son Eglise, qui est à Daloa, lieu de la première mission des religieuses de l’Assomption en Afrique de l’ouest.

Oui à l’appel de foi, une réponse de foi a été donnée par nos sœurs missionnaires animées de zèle pour le Royaume.
Oui, le rejeton de bananier a poussé et mûri.
La Province de l’Afrique de l’Ouest poursuit sa marche, les yeux fixés sur le Christ, Verbe incarné.

JPEG - 114.4 ko
Procession d’entrée avec les provinciales successives de l’A.O.
JPEG - 109.5 ko
Procession d’entrée, les fondatrices

Belle, priante a été la célébration des cinquante ans de la Province de l’Afrique de l’ouest grâce à l’apport de chacun, chacune de vous.
50 ans de fidélité, d’abnégation, d’adoration et d’annonce de la Bonne nouvelle, de travail continu et assidu, et de patience !

Magnifiez Dieu dans sa grandeur et sa beauté, tel était le contenu de la célébration du jubilé. Une action de grâce au rythme de nos musiques traditionnelles retraçait le travail accomplit par les premières missionnaires qui ont semé le charisme et l’esprit de l’Assomption dans les cœurs.

Aujourd’hui, notre joie est grande de voir le charisme de l’Assomption intégré par les anciennes élèves. Elles en témoignent en ces termes : "Nous avons appris à être des femmes responsables, utiles à la société. Nous avons appris à faire silence en nous pour nous retrouver et donner le meilleur de nous-mêmes".

Oui, la petite graine jetée en terre a porté beaucoup de fruits ! Aujourd’hui cinq pays de la Province de l’Afrique de l’Ouest bénéficient de cette œuvre éducative : Le Togo, le Bénin, le Niger, le Burkina et la Côte d’Ivoire.

Louons et bénissons le Seigneur pour sa fidélité envers trois de nos sœurs qui se sont engagées définitivement à sa suite, au cœur de cette même célébration. Elles nous laissent ce message de confiance : "Il est beau et merveilleux le chemin du Christ ; venez et vous verrez, vous y demeurerez, car c’est lui qui conduit tout".

Peuple immense aux multiples visages et aux diverses cultures venus de différents pays de la Province et au-delà des océans, du désert, de la forêt et de la savane pour nous prouver votre amitié et soutien indéfectible, recevez l’expression de notre reconnaissance.
A toute la Congrégation et à vous sœurs des différentes Provinces qui avez participé de près ou de loin à cette action de grâce, nous exprimons notre reconnaissance toute fraternelle. Merci au Conseil Général qui nous a honorées de sa présence à travers Sœur Diana et sœur Martine. Him lèli tunou (Gurmancement, BF)

A vous anciennes de nos collèges qui avez pris en charge l’organisation de l’accueil à Daloa, du transport, de la restauration et participé par vos chants à l’animation de la messe et de la soirée récréative, nous redisons toute notre reconnaissance. Merci, Ayoka ahoukoi (Dida, CI) pour l’esprit de famille, valeur si chère à Marie Eugénie dont vous avez témoigné.

Aux Amis de l’Assomption d’Abidjan, de Daloa ainsi qu’aux différentes délégations venues des cinq pays de la Province, nous disons merci pour la participation active et la collaboration efficace à l’accueil et aux tâches matérielles. Merci pour la grâce de la complémentarité et de l’amitié. Miwanu kaka (Fon, Bénin)

Toute notre reconnaissance à vous familles et paroisses d’origine de nos sœurs professes pour votre foi, votre générosité et pour l’ouverture dont vous avez fait preuve. Ces valeurs sont chères à Sainte Marie Eugénie et à la nouvelle famille de vos filles. Merci, Y barka ( Mooré, B.F).

Et vous frères et soeurs des différentes Congrégations, merci pour votre présence, vos messages si fraternels et votre aide qui nous ont été d’un grand secours. Akpé kaka (Ewe, Togo) pour le témoignage de la Fraternité vécue.

Nous disons merci aux Diocèses des cinq pays où nous sommes en mission pour le soutien et la collaboration dans la mission reçue de l’Eglise. Sannu (Haoussa, Niger) pour votre présence à cette célébration à travers les prêtres et laïcs venus vous représenter à Daloa.
Un merci particulier à notre ami et frère Monseigneur Michel Catartéguy, Archevêque de Niamey (Niger) qui a été notre "aumônier" pendant tout ce temps d’action de grâce. Ses homélies nous ont aidées à vivre ces moments en profondeur.

Aux sœurs qui ont fondé cette Province à toutes les étapes, et aux destinataires de l’héritage de Ste Marie Eugénie, nous exprimons notre grande reconnaissance pour l’apport spirituel, matériel et humain à ce jubilé d’or. Merci d’avoir fait de cette célébration, une manifestation de la gloire de Dieu.

Toute notre reconnaissance à nos bienfaiteurs dont l’apport a été très bien apprécié, ainsi qu’à vous tous venus par amitié célébrer le Seigneur pour son Amour et sa Bonté.

Permettez-nous de reprendre ici le message du 15 août de sœur Diana notre Supérieure Générale adressé aux sœurs, amis, anciennes, familles et peuple de Dieu. Elle nous invite à poursuivre la route avec deux valeurs chères à Sainte Marie Eugénie : la joie et l’espérance.
"La joie ne forme pas un état, mais un acte et un mouvement...Oui, je crois que nous expérimentons cela aujourd’hui. Nous nous sentons en mouvement. C’est fête pour nous, les héritiers d’un passé qui vivifie. La joie nous propulse vers l’avenir. Elle nous met en marche encore ... vers Celui qui désire advenir à travers nos pauvres moyens : nos vies et nos œuvres !
Un autre mot, disait-elle me vient à l’esprit en ce moment, c’est le beau terme d’Espérance. C’est un mot qui implique d’agir, d’aller de l’avant, de déployer de l’énergie, de prendre des risques, comme en pèlerinage. Il y a 50 ans, 4 sœurs de l’Assomption partirent vers Duékoué avec une immense espérance. D’autres les ont suivies toujours avec ce même bagage essentiel pour l’évangélisation : l’espérance." 
Que cette espérance et cette joie nous accompagnent dans "ce deuxième demi-siècle que nous entamons avec courage !" Et que Sainte Marie Eugénie intercède pour nous !

Les Religieuses de l’Assomption
Province d’Afrique de l’Ouest

Abidjan, le 6 septembre 2009

Jubilé d’or en Afrique de l’Ouest
L’Assomption en Afrique de l’Ouest a 50 ans
Les photos de la célébration du 15 août avec trois professions perpétuelles

Ajouter un commentaire



Informations légales

Ce site est édité par "Religieuses de l’Assomption" :

Ecusson
  • Religieuses de l’Assomption - 17, rue de l’Assomption 75016 Paris - France
  • Tél +33 (0) 1 46 47 84 56
  • Fax + 33 (0) 1 46 47 21 13

S'inscrire à l'info-lettre