Guatemala : de Sr Marthe

CGP 2015


Le Salvador m’a toujours fascinée et j’ai eu la chance de m’y rendre pour l’immersion : terre de martyrs, une option préférentielle pour les pauvres où Jésus, par la vie de ses témoins nous interroge et authentifie le désir de le servir dans la justice et la vérité.


Qu’êtes-vous allées voir à "San Salvador" ? Des prophètes qui témoignent comment Jésus a vécu sur cette terre ?
Nous avons été dans une communauté des Religieuses de l’Assomption : sept sœurs d’une internationalité qu’on envie (les sœurs viennent de 4 pays), une communauté inter – générationnelle (30- 80 ans). Elles ont la responsabilité de deux écoles : San Salvador (682 élèves) et Lourdes (512 élèves) ce qui donne à apprécier le discernement pour garder l’unité de vie, ce trésor qu’il faut soigner !


Qu’avons-nous découvert à "San Salvador" ?
Sœurs Danielle, Mayi et moi-même, avons surnommé la communauté "Béthanie", à cause du va et vient des personnes - amis(es), voisins ou collaborateurs - qui s’abreuvent à la même source que les Religieuses dans le domaine de l’apostolat et dans la partage de la foi. Ce lieu de gratuité, les collaborateurs laïcs ou les parents d’élèves l’appellent « oasis de paix et de sérénité ». Les jeunes formés dans cet établissement parlent d’un espace de croissance et de transformation non violente en contraste avec le contexte socio-politique et économique qui les entoure.


Et pourtant,
La collaboration étroite des sœurs avec les laïcs est un témoignage d’une mission partagée ! L’engagement des sœurs dans les deux écoles nous aident à apprécier leur présence dans les périphéries existentielles de la vie, dans la ligne de l’appel du Pape François. La cause des pauvres, des nécessiteux exploités est présente dans les échanges et les actions !
Sur les pas de Mgr Romero, des martyrs Jésuites et de tant d’autres, nous nous sommes laissées habiter par l’expérience d’une Eglise martyre, des martyrs de la Vérité : ce fut pour nous le moment de différencier les œuvres de charité et les œuvres de justice.


Merci,
Pour cet accueil créatif et généreux, pour votre expérience pascale qui traverse votre histoire sainte et qui nourrit la réalité. Avec vous, nous avons contemplé le mystère de l’Incarnation. Dieu n’est pas une idée ou une idéologie, il est Dieu avec nous !


Que l’Emmanuel nous visite et soutienne nos actions quand nous avons à faire face à la puissance du mal multiple qui sous-tend nos réalités.
La Sainte Vierge Marie, modèle du don inconditionnel au Christ, nous entraine à risquer la traversée dans la joie d’appartenir au Christ.


Sœur Marthe Marie
Prrovinciale du Rwanda-Tchad


Dans la même rubrique


Ajouter un commentaire



Informations légales

Ce site est édité par "Religieuses de l’Assomption" :

Ecusson
  • Religieuses de l’Assomption - 17, rue de l’Assomption 75016 Paris - France
  • Tél +33 (0) 1 46 47 84 56
  • Fax + 33 (0) 1 46 47 21 13

Derniers articles

S'inscrire à l'info-lettre