Europe et Asie

Pour les 20 ans d’Assomption-Solidarité

Espagne, école de l’Assomption de Vallecas : soutien au projet écologique "Verde te quiero verde"

L’établissement de l’Assomption est situé dans le quartier populaire de Puente de Vallecas, au sud-est de Madrid. Le mouvement migratoire l’a transformé en une mosaïque de races, langues, coutumes et religions. Il a été construit avec des cours de récréation en béton et sans végétation. Ce sont les élèves qui, trouvant leur cour très laide, ont demandé à la Directrice la possibilité de l’embellir avec des plantes et d’apprendre à les connaître et à les cultiver. Un projet a été élaboré et porté par une « Communauté d’Apprentissage » : parents, grands-parents, enseignants, bénévoles, étudiants de l’Université, personnel d’entretien et experts.
Ce projet, commencé il y a 3 ans, continue à susciter un tel intérêt qu’il a été décidé de le poursuivre en y intégrant un verger et un jardin vertical, créé à partir de matériaux de récupération, excellente initiation à l’écologie.
Assomption Solidarité s’est associée à ce projet, voulu par des enfants, en créant les conditions pour un environnement écologique et l’entretien de ce jardin à hauteur de 3 500 €

Belgique, institut de l’Assomption de Boisfort : "Une ruche pour l’école" et "moins de déchets à l’école : on a tous à y gagner"

  • L’enseignement dit Fondamental (école maternelle et primaire) de l’Institut de l’Assomption de Watermael-Boitsfort, commune proche de Bruxelles, est présent dans deux sites, à 3 kms de distance l’un de l’autre. 
    Les équipes enseignantes des deux sites ont présenté chacune un projet différent, préparé au cours de leurs réunions hebdomadaires de concertation et avec la participation des parents d’élèves.
    "A la découverte des abeilles", projet du site de Jagersveld, est un projet d’éveil à l’importance d’un écosystème ; à la découverte de la vie des abeilles et des principaux éléments de l’apiculture. L’installation d’une ruche et des temps d’animation vont faire découvrir aux enfants que les abeilles et les hommes appartiennent à un même système, et vont leur permettre de développer des comportements respectueux de l’environnement.
  • À Sainte Thérèse, le projet : "Moins de déchets à l’école : on a tous à y gagner" est centré sur l’importance du tri sélectif et du recyclage des déchets ; des poubelles de couleurs différentes sont installées dans les classes et la cour ainsi que du matériel pour le compost. L’objectif est de sensibiliser les enfants aux « bons gestes pour la planète », au respect de l’environnement, à la lutte contre le gaspillage au sein de l’école : recycler en interne, utiliser les déchets organiques pour produire du compost et l’utiliser comme engrais pour le potager de l’école. 

Assomption Solidarité s’associe à ce projet pour un montant de 1 946 €

Inde : noviciat de l’Assomption de Awalwadi : création d’un éco-jardin pour l’autosuffisance alimentaire et le soin de la terre

Awalwadi se trouve dans le district de Pune au sud-est de Bombay ; c’est un village de 985 familles dont 40% sont des fermiers et 44% des saisonniers. C’est là que se trouve le noviciat de la Province de l’Inde et les religieuses de l’Assomption y sont installées depuis mars 2012. Elles ont remarqué que beaucoup de femmes ignoraient les risques liés aux aliments périmés ou aux traitements à base de pesticides, utilisés pour favoriser la croissance rapide des légumes et les protéger des maladies. Par ailleurs, elles ne connaissent plus les remèdes à base d’herbes traditionnellement utilisés pour les soins les plus simples. C’est pour les éduquer dans tous ces domaines qu’elles créent un jardin de plantes médicinales et un potager. Elles veulent aussi initier les femmes aux bienfaits du lombricompostage et à l’intérêt de ne pas gaspiller l’eau de pluie.
10 familles ont été sélectionnées pour la mise en œuvre de ce projet qui à terme devrait pouvoir permettre aux sœurs de continuer la formation avec d’autres villageois.
Assomption Solidarité finance la construction d’un bâtiment de stockage, des installations pour récupérer et recycler l’eau de pluie ainsi que du matériel pour le lombricompostage pour un montant de 5 334 €

Vietnam, école gratuite de Saint Jospeh de Bien Hoa : lancement d’un projet d’autofinancement et d’un programme de nutrition poru les élèves

Bien Hoa est une ville industrielle qui attire des familles originaires du delta du Mékong. Elles espèrent y trouver du travail dans les diverses usines de la région. L’orphelinat et l’école gratuite St Joseph de Bien Hoa accueille les enfants issus de familles très pauvres qui ne peuvent fréquenter les écoles publiques locales. Les religieuses de l’Assomption y ont mis en place un système original pour améliorer l’enseignement. Depuis 5 ans, l’école est dirigée par une laïque et accueille 110 enfants de la maternelle au CM2. En raison des difficultés grandissantes pour collecter des fonds, l’école souhaite développer un projet de petite entreprise sociale grâce à la confection de cartes de vœux et de produits de vacances. Des élèves qui ont terminés le cycle d’études primaires, aidés par des parents sans emploi, d’enfants inscrits à l’école, ont déjà commencé à confectionner ces objets destinés à la commercialisation. Afin de garantir les ventes des produits ainsi fabriqués, l’école aimerait créer son réseau de distribution, utilisant internet et des points de vente locaux. En assurant à l’école une source durable de revenus, la direction pourra continuer à fournir des repas quotidiens qui favorisent une croissance normale des enfants, une meilleure participation aux cours et une fréquentation plus régulière de l’école.
La demande de l’école gratuite St Joseph a été retenue par Assomption Solidarité pour un coût total de 3 872 €.

Dans la même rubrique


Ajouter un commentaire



Informations légales

Ce site est édité par "Religieuses de l’Assomption" :

Ecusson
  • Religieuses de l’Assomption - 17, rue de l’Assomption 75016 Paris - France
  • Tél +33 (0) 1 46 47 84 56
  • Fax + 33 (0) 1 46 47 21 13

S'inscrire à l'info-lettre