Vous êtes ici:

France - Forum Assomption : célébration du bicentenaire !

France


Cette année, "Assomption-France" et "« Assomption-Ensemble" ont fêté le bicentenaire de la naissance de Sainte Marie-Eugénie et Sœur Thérèse Emmanuel à l’occasion du moment privilégié qu’est le FORUM annuel. Cette année 2017, le thème qui nous rassemblait était justement : VISAGES, CHEMIN DE FRATERNITE
Le Forum réunit chaque année des membres des 16 établissements du réseau Assomption France et celui de la Belgique. De nombreux amis étaient là aussi, venus individuellement ou par le fait de leur appartenance à un groupe proche des communautés. Ce mois de mars nous avons eu la joie d’accueillir aussi une représentation des établissements Assomption du Mexique parmi les participants.

Le mot d’accueil de M. Jacques Grosson, nous a fait goûter au thème de la rencontre


"Peut-être connaissez-vous ce koan célèbre : "quel visage avais-tu avant la naissance de tes parents ?" Les koan, ce sont ces petites phrases que les maitres zen donnent à leurs élèves pour qu’ils y réfléchissent, qu’ils y épuisent leur raison raisonnante, jusqu’à lâcher prise, lâcher prise sur le pourquoi, le comment … puisqu’il n’y a pas de réponse !
Il en est peut-être de même de ce titre du forum, "visages, chemin de fraternité" ! Epuisons nous à contempler la phrase bien simplement...
Ainsi donc vont nos visages : Visage connu , Visage perçu , Visage scruté , Visage aimé , Visage redouté , Visage fatigué, Visage énergique , Visage peint , Visage pâle…
Mais ne dit-on pas aussi, le visage de la haine, le visage de la peur, montrer son vrai visage quand la situation se retourne.
Pour se relier au Forum de l’an dernier, sur l’écologie, on peut penser au visage de la terre, aux images de ces terres agricoles défigurées, asséchées, asservies, à ces terres minières éventrées, fracturées par les gaz de schistes, mais aussi à ces merveilleux paysages des Alpes enneigées, des Landes du Causse Méjean, des rivières à truites…"
Christian Bobin [1]écrit : "Si l’on veut voir le paradis sur terre, il suffit de contempler un visage quand un sourire étend ses traits". 
Il achève en nous invitant : "Cherchons ensemble quelques visages qui soient pour nous des chemins de fraternité".

Dans la conférence à deux voix


"Des ailes et des rames - Marie-Eugénie et Thérèse-Emmanuel" - donnée par Srs Thérèse Maylis, ra, et Véronique Thiébaut, ra, nous avons scruté les visages de nos deux fondatrices ainsi que la manière dont elles ont su voir la richesse cachée dans les visages des autres… 
Quelques passages


Ces deux visages sont chacun porteurs d’une histoire. Différentes par leur éducation, leurs expériences, toutes deux ont connu les interrogations sur la vie, le destin, la mort. Jeunes filles en quête de sens. Nous avons été invités à relire nos propres racines.


Ces deux noms, ces deux visages, avec leur enracinement et leurs caractéristiques, ont fait chemin ensemble. Relisant un peu cette histoire d’amitié entre elles, nous avons été invités à relire nous aussi les rencontres marquantes de notre vie, des rencontres fécondes : "lire en l’autre la présence du divin… Contempler les autres, car ils nous parlent de Dieu…"
Elles ont reconnu l’une et l’autre : "notre lien, c’est Jésus-Christ…" Elles ont désormais un projet commun qui met leurs regards dans la même direction…
Elles vont faire l’expérience qu’être ancré sur ce qui unit, aide à voir ce qui nous sépare comme une richesse. Elles apprennent à reconnaître les qualités des autres…et développent la capacité de voir ce qui est bon dans l’autre…
Ce lien qui les unit en Jésus-Christ les mène à Le contempler, notamment dans son mystère de l’Incarnation. Elles nous invitent à cerner quel est le visage du Christ qui nous attire, et qui nous pousse à nous engager…

Après ce temps très riche, nous avons partagé des moments de découverte des différents "visages Assomption"


D’abord à l’heure du repas, puis à travers le pèlerinage "Sur les pas de Marie-Eugénie et Thérèse-Emmanuel à Paris", tous répartis en 15 groupes. Chaque groupe a visité les sites parisiens les plus importants pour nos fondatrices. Dans chaque lieu, une sœur et un laïc nous faisaient découvrir la grâce du lieu : Notre Dame, St Sulpice, St Eustache, rue Férou, rue Vaugirard, Auteuil, Lübeck... plus de 8 km parcourus à pied, où nous avons eu la joie de faire route ensemble.


A Lübeck, une exposition permanente : "Les Réalités de l’Assomption aujourd’hui" ouvrait un panorama sur ce qui se vit dans le monde.


A 21h00 une soirée artistique et musicale "Variations autour de l’amitié entre Marie-Eugénie et Thérèse Emmanuel" nous a fait reposer après cette intense journée. 

Le dimanche


15 ateliers nous ont permis de mieux nous saisir de l’importance des rencontres dans notre vie, des défis et des joies dans notre monde actuel. Quelques thèmes des ateliers ont été : Racines et Vocation / Fondation / La Règle en écriture / Amitiés et ancrage spirituel / Le monde, ombres et lumières…


Nous avons fini la rencontre avec une célébration eucharistique qui reprenait les objets-symboles de Marie-Eugénie et Thérèse Emmanuel pour l’Assomption : la ruche et la barque. 
Voici quelques-unes des prières universelles, qui résument bien le sens de notre rencontre :

  • Marqués par l’attrait missionnaire, les voeux des premières sœurs manifestaient leur désir de se « consacrer à étendre le Règne de Jésus Christ »... Aujourd’hui, sachons reconnaître les nouveaux lieux missionnaires qui souvent nous sont proches, bâtir de nouvelles solidarités, lutter contre la peur de l’étranger.
  • Thérèse Emmanuel et Marie-Eugénie ont eu souvent à se confronter...toutefois elles ont porté ensemble tout ce qui a touché à la fondation de la Congrégation... Remercions le Seigneur pour les rencontres qui nous font grandir, accueillons avec joie les opportunités de bâtir une amitié sincère là où nous vivons et agissons.


A la fin du repas nous avons partagé le gâteau anniversaire !

Voici quelques témoignages


Entre le dire et le vivre ! Nous savons souvent décrire par le menu ce qui peut se vivre "en Assomption". Des phrases, des mots enthousiastes que nous égrenons tout au long de l’année avec conviction. Mais il y a toujours un temps nécessaire de ressourcement, un espace pour vivre la fraternité Assomption. C’est le temps du Forum ! Des rencontres, des sourires, des croisements de regard, des personnes venant d’horizons différents et qui pourtant regardent toutes dans la même direction. Une invitation permanente à se revoir l’année prochaine. C’est l’esprit Forum.
Laurent Coiret, Chef d’établissement – Chambéry


Le forum Assomption c’est comme s’offrir une pause auprès d’une source vive. L’occasion de retrouver des visages aimés, croisés ces dernières années : des collègues, des chefs d’établissement, des sœurs, des amis sur le chemin. Joie de se revoir et plaisir de rencontrer de nouvelles personnes animées d’une même foi avec un même regard bienveillant sur le monde. Merci à Assomption Ensemble de me permettre de rester liée à la grande famille Assomption.
Albertine Michel, Assomption Ensemble – Chambéry


C’est toujours avec une immense joie que je participe au Forum Assomption-France. Joie de retrouver des personnes connues, joie d’en découvrir de nouvelles, joie de l’amitié ! L’esprit de l’Assomption est là, bien vivant, au cœur de nos communautés et de nos établissements scolaires. Marie-Eugénie veille sur nous, c’est sûr !
Amélie d’Aboville r.a. Assomption – Bondy


Joie. Voilà le mot qui me vient en premier. Joie de se rassembler en famille. J’ai beaucoup aimé le parcours "jeu de piste" dans les pas de Marie Eugénie. Elle nous rassemblait et nous accompagnait dans cette joyeuse fraternité que nous avons vécue à la lumière d’un beau soleil printanier ! J’ai aimé être là. Exister avec vous tous.
Catherine Rivoire, Mongré - Ville Franche sur Saone


C’était ma première participation au Forum et une très belle expérience professionnelle et humaine : des rencontres qui marquent et du bon temps passé ensemble. De formation psychologue clinicienne, j’interviens au LPP St. Joseph à Lyon et j’ai vraiment apprécié de mieux connaître et comprendre l’esprit de L’Assomption ainsi que le fonctionnement des autres établissements, qui malgré la distance géographique et les différences, partagent les mêmes valeurs dans lesquelles je me retrouve : l’accueil, l’ouverture, la bienveillance. 
Jagoda Faure, Assomption - St Joseph, Lyon


Soeur Ana Senties et Soeur Danielle Romet r.a.
Communauté de Compiègne


[1dans "La merveille et l’obscur" (1991)




Documents

Dans la même rubrique


Ajouter un commentaire



Informations légales

Ce site est édité par "Religieuses de l’Assomption" :

Ecusson
  • Religieuses de l’Assomption - 17, rue de l’Assomption 75016 Paris - France
  • Tél +33 (0) 1 46 47 84 56
  • Fax + 33 (0) 1 46 47 21 13

S'inscrire à l'info-lettre