Vous êtes ici:

Rwanda, Rwaza : une école de référence

Afrique

Le Groupe Scolaire Notre Dame des Apôtres de RWAZA : Une école de référence [1].


L’école est située en milieu naturel favorable à l’épanouissement de la vie et l’ensemble des paramètres écologiques font partie de notre milieu de vie. L’homme semble mener une relation symbiotique avec la nature et dans le quotidien, nous sommes continuellement en train de répondre aux exigences de développement pour une survie élémentaire, et de poser des actions concrètes dans notre environnement, pour améliorer les conditions défavorables à la qualité de vie en rapport aux besoins de l’espèce humaine [2] (eau, nourriture, habitation, énergie, sol, air…).

Comment, dans ce contexte, à travers l’éducation, formons- nous à la conscience écologique ?


Lorsqu’il s’agit des problèmes de la dégradation de notre environnement à l’échelle planétaire, autant sur le point du changement climatique, de la perte de biodiversité, des ressources que de notre santé et notre cadre de vie, le sentiment de responsabilité diffère selon que l’on se situe dans les pays industrialisés ou dans les pays du sud. 
Cependant, certains risques naturels exposent des populations humaines et des infrastructures aux catastrophes naturelles :(les changements climatiques et saisonniers, les sécheresses prolongées, les inondations, les mouvements de terrain, les éruptions volcaniques…). L’école a toujours voulu par des moyens modestes, lutter contre la déforestation néfaste pour la nature et les hommes ; lutter pour limiter l’érosion par les terrasses radicales (l’école est à 2000 m d’altitude). Il y a aussi une volonté politique de protéger l’environnement et de gérer les forêts de façon responsable.

Le projet Biogaz [3], un projet pour une vie saine et meilleure


C’est dans ce cadre, qu’un projet a été pensé en 2004, et depuis 2006 ce projet est fonctionnel dans l’école. Tenant compte des atouts déjà en place : une propriété de 2 hectares, élevage de bovins, une communauté de 600 personnes dont 500 jeunes qui suivent les cours dans les options scientifiques (Math-Physique-Chimie ; Math-Physique-Géographie ; Physique-Chimie- Biologie).
Les actions mises en œuvre s’inscrivent dans le plan stratégique de l’établissement, (exercice 2008-2013) et se sont concrétisées avec le Chapitre Général des Religieuses de l’Assomption de 2012.

  • Formation intellectuelle et éveil des consciences psychologiques.
    • Exploitation du film une vérité de qui dérange pour accroître les connaissances sur les relations entre l’homme et la nature et prendre en compte l’impact des activités humaines sur l’environnement de la planète.
    • Sensibiliser sur l’impact direct des actes que nous posons sur l’environnement : déforestation, feu de brousse…
    • Éveiller la conscience sur les produits que nous achetons/consommons.
    • Lever le frein psychologique des préjugés entourant les déchets organiques et conscientiser la communauté sur des bénéfices pour l’homme, pour un assainissement de l’environnement.
  • Renforcer le rayonnement de l’école dans le milieu environnant par :
    • La production d’un engrais biologique à potentiel agronomique.
    • La production d’une énergie écologique pour lutter contre la pollution de l’air et de l’eau 
    • L’exposition de nos innovations et l’accueil d’autres écoles lors de leurs classes-promenade.
    • Les travaux communautaires (entretien de la route qui mène chez nous (1km), jardins aménagés et pots de fleurs, le soin des bâtiments et des alentours)…
    • La contribution au bien-être de la communauté éducative et des élèves : (repas, logement) et responsabilisation à la gestion des biens mis à leur disposition.
    • La contribution au bien-être de la population environnante par l’achat et la consommation des produits locaux.
    • La mise en place d’un système de purification et de traitement de l’eau grâce à l’émission de rayons ultraviolets.
    • La mise sur pied d’une association de femmes pauvres par l’offre des terrains, de l’engrais issu du biogaz pour cultiver et les produits sont achetés par l’établissement afin d’améliorer leur condition de vie.
  • Actions concrètes et responsables auprès des vulnérables de notre entourage. "Vivre simplement pour que simplement d’autres puissent vivre" (Gandhi).
    • La prise en charge de 15 vulnérables : avec la collaboration des pouvoirs locaux, nous avons identifié ces personnes isolées et sans ressources et chaque Mouvement d’Action Catholique et chacune de nos 12 classes ont pris en charge un pauvre dont les actions sont la visite à domicile chaque week-end avec le matériel d’usage élémentaire (nourriture, habits, objets de toilette corporelle…) et le ménage dans sa maison et autour de son habitation.
    • L’octroi de la mutuelle de santé pour quelques familles vulnérables.
    • Sensibilisation pour le respect et la dignité de la personne au sein de la communauté (pauvres/handicapé/orphelin) à travers un service de Caritas scolaire alimenté par les élèves, l’établissent, les dons des parents dont la gestion est confiée à une équipe.


Sr Marthe Marie Nzabakurana, ra
Province de Rwanda – Tchad


[1Le Rwanda compte 30 districts et le Ministère de l’Éducation nationale a choisi deux écoles par district communément appelés "Écoles d’excellence ou de référence". Parmi les critères de choix, il y a l’excellence du point de vue académique, les infrastructures qui répondent aux normes légales, les innovations…

[2 Les 500 jeunes sont dans les structures d’internat qui offrent à tous les conditions favorables à l’apprentissage. Elles sont donc à l’école jour et nuit sauf, le temps des vacances (9/12 mois). Cette grande communauté participe sa manière au développement du milieu.

[3Le biogaz repose sur une réaction universelle à la base du cycle de la matière. Trois familles de bactéries vivant en symbiose dans un milieu anaérobique, c’est-à-dire dépourvu d’air ou d’oxygène, produisent du méthane et du gaz carbonique à partir de la matière organique disponible. Le principe du biogaz est d’élever ces bactéries afin de capter leurs émissions de gaz combustible.




Documents


À voir sur le web

Dans la même rubrique

Commentaires

Pura Mannrique - 9 mars 2016, 18:59

Je suis si hereuse de voir notre cher Rwaza ¡ bravo ! et cette ¡ belle comunaute ! .J’ ai de grands souvenirs lors que nous etions a Goma ... avec d’autres éléves, bien sur de Rwaza . Je vous envoi mon affection et "cariño" AMAHORO

Sr Anne Francoise - 4 janvier 2016, 15:53

Bravo cher Rwaza ! et merci pour votre souci de votre environnement naturel et humain !
Amahoro y’Imana !


Ajouter un commentaire



Informations légales

Ce site est édité par "Religieuses de l’Assomption" :

Ecusson
  • Religieuses de l’Assomption - 17, rue de l’Assomption 75016 Paris - France
  • Tél +33 (0) 1 46 47 84 56
  • Fax + 33 (0) 1 46 47 21 13

Derniers articles

S'inscrire à l'info-lettre