Vous êtes ici:

Dimanche de la Trinité - Sr Thérèse Agnès

Année liturgique 2015-2016 [C]

Au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit…

Le mystère de la Sainte Trinité ! Que de livres, de discours, de recherches à ce sujet ! Le Mystère de Dieu lui-même.

Nous connaissons cette anecdote attribuée à Saint Augustin :
Sur la plage d’Hippone, Augustin réfléchissait un jour au mystère de la Trinité. Il repéra un enfant -était-ce un ange ?- qui, avec une coquille, s’appliquait à verser l’eau de la mer dans un trou creusé dans le sable. "Ô enfant, que fais-tu et l’enfant répondit : J’ai décidé de mettre toute l’eau de la mer dans ce trou". L’évêque lui fit remarquer, en souriant, la vanité de ses efforts. L’ange lui répliqua qu’il était tout aussi déraisonnable de sa part de chercher l’explication du mystère de la Sainte Trinité.

L’important n’est pas de savoir si cette histoire est vraie. Il nous faut surtout retenir le message qu’elle veut nous transmettre. Si nous voulons connaître Dieu, il ne suffit pas d’avoir des renseignements sur lui. Les yeux de notre corps ne suffisent pas pour le reconnaître. Il sera toujours bien au-delà de ce que nous pourrons comprendre à son sujet. Nous n’aurons jamais fini de la chercher. On ne peut pas en effet enfermer

le mystère infini dans une formule, obligatoirement réductrice.
Pour "connaître" Dieu, il nous faut "vivre" Dieu : vivre, mettre en œuvre la vie de Dieu en nous. Si nous vivons l’Amour, dans le pardon, la patience, la confiance, nous connaissons quelque chose du Mystère de la Trinité ; il est plus juste de dire quelque chose du Mystère de Dieu Trinité.

Dans son exhortation Amoris Laetitia, le Pape François l’exprime clairement en parlant du mariage : "L’Écriture et la Tradition nous ouvrent l’accès à une connaissance de la Trinité qui se révèle sous des traits familiers. La famille est l’image de Dieu qui […] est communion de personnes". (71) et encore : "C’est dans la famille humaine, réunie par le Christ, qu’est restituée ‘‘l’image et la ressemblance’’ de la Sainte Trinité (cf. Gn 1, 26), mystère d’où jaillit tout amour véritable". (63), "C’est dans la famille… que mûrit la première expérience ecclésiale de la communion entre les personnes, où se reflète, par grâce, le mystère de la Sainte Trinité" (86).

Chacun d’entre nous a son chemin particulier dans la connaissance et l’expérience du Dieu Trinité ; pour certains, le visage du Père est le lieu de leur demeure, de leur paix, de leur confiance. Pour d’autres le Christ est la voie dans laquelle et par laquelle ils sont invités à marcher, à demeurer en faisant Un avec lui. Pour d’autres enfin, l’expérience d’être "Temples de l’Esprit" est source de joie, de plénitude. Pour tous, entrer dans le Mystère d’Amour qu’est Dieu en vivant de cet Amour nous conduit à la paix, à la Prière, nous délivre de la peur, nous fait vivre en Christ, par son Esprit dans la joie et la Vie du Père.

Contemplons en Marie "jusqu’où peut aller la transfiguration d’une créature pleinement habitée par Dieu … Vierge livrée à l’action de Dieu et devenue par la puissance de l’Esprit Mère du Christ et des hommes…" (Règle de Vie des Religieuses de l’Assomption, 13).

Sr Thérèse Agnès, ra
Philadelphie, États-Unis

Dans la même rubrique


Ajouter un commentaire



Informations légales

Ce site est édité par "Religieuses de l’Assomption" :

Ecusson
  • Religieuses de l’Assomption - 17, rue de l’Assomption 75016 Paris - France
  • Tél +33 (0) 1 46 47 84 56
  • Fax + 33 (0) 1 46 47 21 13

S'inscrire à l'info-lettre