Vous êtes ici:

Deux professions perpétuelles en Afrique de l’Ouest, le 3 décembre 2016

Afrique de l’Ouest


Dans ce monde sécularisé en mutation qui offre une foultitude de possibilités avec un rythme suffoquant et des embarras de choix, deux Sœurs de la Congrégation de l’Assomption ; l’une Sr Rufine Akpakoun du Bon pasteur (Bénin) et l’autre Sr Jacqueline Wendpagnangdé Wangrawa de la Croix (Burkina-Faso) sont appelées le 3 décembre 2016, à faire une déclaration publique et officielle d’être définitivement épouses du Christ.
Et c’est la ville historique d’Abomey au Bénin, petit pays d’Afrique de l’Ouest qui a abrité cette auguste cérémonie de vœux perpétuels présidée de main de maître par Son Excellentissime Mgr Houndekon Eugène, évêque du diocèse d’Abomey, assisté d’environ quinze pères concélébrants et en présence majestueuse de Sr Sanon Monique, provinciale de l’Afrique de l’Ouest.


Deux jours franc avant le jour "J" toutes les différentes délégations devant prendre part à l’événement sont déjà arrivées et installées.
Et la nuit d’avant, c’est-à-dire le 2 décembre, à la belle étoile dans la communauté des sœurs à Adandokpodji et à la faveur d’une veillée fort sobre, les deux sœurs à l’honneur ont raconté aux populations présentes leurs rencontres avec le Christ et le cheminement elles ont fait ensemble avec lui jusque-là.
Le cheminement, disais-je, qui les a conduites à dire aujourd’hui "oui", un "oui" définitif à l’instar de la Vierge Marie qui n’a pas hésité à l’appel de Dieu. Tout ceci s’est passé dans une ambiance de prière.


En effet, tous ceux qui assisté à la célébration du 3 décembre 2016 ont pu se rendre compte à quel point la vie religieuse est belle. Elle est davantage merveilleuse lorsqu’on s’engage pour la vie à la suite de Christ. En disant "oui" sans appel au Christ, les sœurs Jacqueline et Rufine sont rentrées définitivement dans le cercle restreint de ces femmes qui ont tout quitté pour suivre le Christ, se donnant entièrement, et non se prêtant à lui, pour paraphraser les propos de Sainte Marie-Eugénie, mère fondatrice de la Congrégation.


Marius Ahouissou
Abomey - Bénin


 


Dans la même rubrique


Ajouter un commentaire



Informations légales

Ce site est édité par "Religieuses de l’Assomption" :

Ecusson
  • Religieuses de l’Assomption - 17, rue de l’Assomption 75016 Paris - France
  • Tél +33 (0) 1 46 47 84 56
  • Fax + 33 (0) 1 46 47 21 13

S'inscrire à l'info-lettre