Vous êtes ici:

Daloa, Côte d’Ivoire - Ouverture du Forum, par Sr Monique

2017 - Forum des Jeunes Assomption


Très chers jeunes de l’Assomption
Vous voici réunis pour la troisième édition du forum des jeunes de l’Assomption. Je voudrais, avant tout, que vous trouviez en ce message, mes cordiales salutations pleines d’affection pour chacune, chacun de vous et aussi mon souhait de bienvenue et de paix à Daloa. ANISRE.
Daloa est la première terre de l’Assomption en Afrique de l’Ouest. Arrivée en 1958, c’est d’ici en effet, qu’à partir de 1964, l’Assomption a été implantée dans les différents pays d’où vous venez. Bienvenue donc à vous à la Maison Mère !
Ma profonde gratitude à son Excellence Monseigneur Maurice KONAN KOUASSI, premier responsable de l’Eglise diocésaine de Daloa, pour l’hospitalité qu’il nous offre pour ce forum.
Bienvenue à tous ceux qui ont parcouru de longues routes avec les jeunes : professeurs éducateurs laïcs, sœurs, prêtres…
Salut fraternel à tous ceux qui honorent de leur présence cette troisième édition du forum des jeunes Assomption : je pense aux membres du clergé et de l’Union diocésaine des religieux et religieuses de Daloa, à tous les hommes et à toutes les femmes de bonne volonté, épris de la cause des jeunes…
Salut plein de gratitude à tous ceux qui, durant des mois, des jours, des heures, ont réfléchi, travaillé et regardé dans leurs poches , afin de rendre possible cette rencontre : je pense à l’équipe éducative et les élèves de Daloa, au bureau des parents d’élèves du CNDA, les laïcs/amis de l’Assomption, l’amicale des anciennes élèves du collège Notre Dame de l’Assomption(ASSANDA), la communauté des sœurs, l’équipe provinciale chargée de la pastorale des jeunes.


Très chers jeunes, alors que les rideaux viennent de se refermer sur les 8èmes jeux de la francophonie à Abidjan, vous, jeunes de l’Assomption, prenez le relais pour le forum : cet espace privilégié pour la promotion de l’amitié, la fraternité, la tolérance, la solidarité, la réflexion, l’ouverture à la connaissance et à l’accueil de la différence culturelle et religieuse… parce que vous jeunes, vous êtes citoyens du monde, citoyen de l’universel !
Merci d’être venus nombreux à cette troisième édition qui revêt un caractère particulier, parce qu’inscrit dans le contexte de la célébration du bicentenaire de la naissance de deux grandes figures de l’Assomption : Marie-Eugénie et Thérèse Emmanuel. Nous sommes ainsi en communion avec toute la Congrégation qui, durant trois ans, s’est mise en mouvement afin de marquer cet évènement. Vous aussi avez été mis en mouvement dans vos différents établissements scolaires ou autres structures de formation, à travers des activités qui vous ont permis de faire la connaissance un peu plus approfondie de ces deux grandes femmes.
 Nul doute qu’elles se réjouissent de vous voir réunis ici car, dès les commencements de la Congrégation qu’elles ont fondée et dont nous sommes tous héritiers aujourd’hui, les jeunes ont trouvé une grande place dans leurs cœurs. Elles ont cru en la force de votre être et de votre action en faveur du changement dans la société pour plus de paix, et de dignité humaine. Dans leur sillage, nous, Religieuses de l’Assomption et collaborateurs, laïcs Assomption, avons grande foi en vous ; nous croyons que vous avez en vous, au plus profond de vous, tout ce qui est bon pour tendre vers ce qui est honorable, digne, beau afin de vous réaliser pleinement pour vous-mêmes et pour le bien de tous. Et puis, nous vous aimons beaucoup !
Une autre grande figure qui se réjouit aussi de vous voir en live, une grande figure de notre province de l’Afrique de l’Ouest, c’est bien sœur Jeanne Catherine de Marie Co-Rédemptrice. Elle est avec vous ici même et c’est elle qui, avec quelques uns d’entre vous, représentera notre Province en France pour le pèlerinage des jeunes autour du bicentenaire. Vous pourrez aller la saluer après.


Chers jeunes, au forum de Koudougou en 2010, sœurs et professeurs éducateurs, laïcs de l’Assomption, ont réfléchi avec vous sur la responsabilité personnelle et première de chacun, de chacune, à construire son avenir et celui du monde, en se mettant à la tâche dès maintenant. Le thème qui a été le fil conducteur de ce premier forum fut le suivant : "Témoin de l’Espérance, toi, jeune de l’Assomption, lève-toi, demain dépend de toi".
 A Lomé, en 2013, vous êtes allés à la découverte des valeurs de la réconciliation, de la justice et de la paix à travers des échanges sur les modes de réconciliation dans nos cultures de la sous région, la découverte de la valeur du respect et de la non violence qui devraient marquer les relations interreligieuses, afin d’en être les promoteurs dans vos milieux de vie. Le thème mobilisateur fut celui-ci : "Jeune Assomption, témoin de la Réconciliation, de la Justice et de la Paix".
Ce troisième forum qui vous rassemble en cette année 2017 et qui s’ouvre aujourd’hui même, vous fait une grande déclaration à savoir que "Chacun de nous a une mission sur la terre !"


Voilà une déclaration forte qui a en même temps la senteur d’un défi, une parole qui suscite curiosité, questionnements, une parole qui remue au plus profond de soi et incite à aller à la découverte de ce qu’elle veut bien signifier car elle semble ne permettre à personne de s’en dérober. Une parole dont personne ne peut se sentir exclu, elle nous concerne tous, elle s’adresse à chacune et à chacun de vous !
Chers jeunes, vous est-il arrivé de vous poser la question de savoir quel sens donner à votre vie ? Ou encore de poser la question à Dieu pour savoir ce qu’il veut que vous fassiez ? 
Ce thème donc est une chance, une opportunité à ne pas laisser vous échapper dans l’aujourd’hui d’un monde où l’on fait miroiter tant de choses à vos yeux ; un monde dans lequel vous vous sentez sollicités par une multiplicité de voix qui résonnent en vous et qui sont la cause d’une sorte de papillonnement, d’indécision parce que quelque part elles entraînent insatisfaction et déception ; et ce qui s’en suit malheureusement parfois, c’est de ne savoir quoi faire de sa vie parce qu’on n’a pas toujours su faire le bon choix, on n’a pas su prendre son élan !
Faire le bon choix implique que l’on s’entraîne à être attentif à prendre la bonne direction pour notre vie afin de ne pas la gaspiller et de ne pas perdre inutilement le temps.
A l’orée du prochain synode sur les jeunes, où l’Eglise entière va être tournée vers vous parce qu’elle reconnaît avec une forte conviction que vous avez votre place dans la société et que chacun de vous est appelé à jouer son rôle selon sa vocation propre, je vous le répète, le thème : "Chacun de nous a une mission sur la terre", est une chance, une opportunité pour vous entraîner à découvrir avec la grâce de Dieu votre mission. Et pour cela, comme le dit le Pape François, "N’ayez pas peur d’écouter l’Esprit qui vous suggère des choix audacieux ; ne temporisez pas quand votre conscience vous demande d’oser pour suivre le Maître".


Regardons nos trois grandes figures : Marie Eugénie, Thérèse Emmanuel, Jeanne Catherine. Elles ont cherché et découvert leur mission sur la terre et elles l’ont vécu de façon totale et durable. Elles ont trouvé leur joie dans le don généreux d’elles-mêmes pour le service des autres afin de les rendre heureux. C’est en servant les autres que l’on construit son propre bonheur.
Chers jeunes gens et jeunes filles, chers accompagnateurs/éducateurs, c’est donc sous leur regard affectueux et en communion avec toute l’équipe provinciale chargée de la pastorale des jeunes, que je déclare ouverte la troisième édition du forum jeunes Assomption 2017.


Sœur Monique SANON,
Provinciale Afrique de l’Ouest

Dans la même rubrique


Ajouter un commentaire



Informations légales

Ce site est édité par "Religieuses de l’Assomption" :

Ecusson
  • Religieuses de l’Assomption - 17, rue de l’Assomption 75016 Paris - France
  • Tél +33 (0) 1 46 47 84 56
  • Fax + 33 (0) 1 46 47 21 13

S'inscrire à l'info-lettre