Vous êtes ici:

Ce qu’en dit Marie-Eugénie

2.1 - Le parcours



Puisque Dieu est un Père, ayons confiance en lui,
montons vers celui qui est la bonté infinie
et dont la miséricorde l’emporte sur la justice.
Cette disposition va bien avec l’adoration
qui accepte tout de la main de Dieu ;
elle fait que cette acceptation n’est pas triste, désolée,
mais joyeuse et confiante.
Avant de connaître la volonté de Dieu, l’âme se confie en lui.
Quand elle la connaît,
au lieu de se lamenter de cette volonté du Père,
elle la prend du meilleur côté
avec un certain dégagement joyeux de toute vue humaine ou terrestre.
Marie-Eugénie
 

Psaume 32, strophes 4 et 5


Ainsi tout fidèle te prie
le jour où il te rencontre. 
Même si les grandes eaux débordent,
Elles ne l’atteignent pas.
 
Tu es pour moi un abri,
Tu me préserves de la détresse,
Tu m’entoures de chants de délivrance.

Dans la même rubrique


Ajouter un commentaire



Informations légales

Ce site est édité par "Religieuses de l’Assomption" :

Ecusson
  • Religieuses de l’Assomption - 17, rue de l’Assomption 75016 Paris - France
  • Tél +33 (0) 1 46 47 84 56
  • Fax + 33 (0) 1 46 47 21 13

S'inscrire à l'info-lettre