Vous êtes ici:

Assomption 2013 : Voeux du Conseil général

2012-2018

Chers sœurs et ami(e)s

Avec la joie de la proximité de notre fête, nous voulons nous unir à vous tous et toutes, à ceux et celles qui sont en vacances, en repos ou en retraite, comme à ceux et celles qui sont en pleine année scolaire, dans vos différents lieux mission et de travail.

En Août, la fête de la Transfiguration ouvre la Neuvaine de préparation à la Solennité de l’Assomption. Ce sont deux belles fêtes, deux fêtes de la lumière, deux "manifestations". Dans la première, Jésus se laisse voir par les disciples, à la lumière de la résurrection anticipée. En plus de Pierre, Jacques et Jean, témoins de la Transfiguration, sont présents, Moïse et Élie, qui s’entretenaient avec lui, annonçant sa prochaine Pâque, par laquelle il devra passer. La voix du Père confirme au Fils sa mission : "Celui-ci est mon Fils bien-aimé, écoutez-le." Les sentiments des disciples sont ambigus : joie, perplexité... ; ils ont du mal à comprendre. Passion et Résurrection, mort et vie ensemble.

L’Assomption de Marie est aussi une manifestation. La Gloire du Père éclate dans l’humilité et l’obéissance de Marie. Elle se laisse assumer par Dieu. Son désir et son amour sont si profonds, si forts, que Dieu prend pleinement possession d’elle, confirmant son désir. Sa mort est une translation vécue dans le quotidien de son existence, avec confiance et don d’elle-même, alternant des moments d’obscurité et de lumière.

Nous nous rendons compte que telle est aussi notre vie. Au cours de cet été, nous avons vécu avec intensité les Journées Mondiales de la Jeunesse au Brésil, en étant témoins de la joie des jeunes, d’un peuple, de tout un Continent, de l’Eglise universelle ; nous avons écouté le message du Pape François, humain et simple, avec une référence constante à Jésus-Christ. Il nous appelle à sortir de notre monde étroit et confortable pour aller vers les autres, en particulier ceux qui vivent en marge, qui sont le plus dans le besoin. Nous avons pu voir comment le monde accueille avec respect et sympathie la parole du Pape qui parle d’une Église dont le secret est la proximité et la rencontre avec tout être humain. Pour nous tous et toutes ce fut un moment de joie intense.

Dans le même temps, pendant le mois de Juillet, nous avons aussi souffert et pleuré avec ceux qui ont perdu des êtres chers dans les différents et terribles accidents de cet été en Guyane française, en Espagne, en Italie, dans le tremblement de terre en Chine ; nous avons appris également la mort de quelques-unes de nos sœurs, de membres de nos familles, d’amis... de nouveau joie et douleur. Le Mystère pascal du Christ se fait réalité. Nous sommes appelés à accueillir tous ces événements, à essayer de les assumer, en les interprétant dans une nouvelle lumière, comme le triomphe définitif de la vie.

La lumière de la Transfiguration nous demande de renouveler notre regard, de vaincre la peur en obéissant à la voix du Père d’écouter le Fils : Lui nous révèle le sens de l’histoire. Le mystère de l’Assomption nous invite à nous reconnaitre dans la vie de Marie, à apprendre d’elle, qui a su se vider sans bien comprendre, et offrir de l’espace pour permettre l’avènement des "choses de Dieu".

Que ces deux Mystères nous mettent en marche pour accompagner et partager la vie de tant de frères et sœurs, en étant parmi eux des témoins d’une espérance recréée.

Avec une grande affection, nous vous souhaitons une très heureuse fête de l’Assomption !

Martine,
Françoise, Mayi, Carmen, MarJo

Paris 12 août 2013


Documents

Dans la même rubrique


Ajouter un commentaire



Informations légales

Ce site est édité par "Religieuses de l’Assomption" :

Ecusson
  • Religieuses de l’Assomption - 17, rue de l’Assomption 75016 Paris - France
  • Tél +33 (0) 1 46 47 84 56
  • Fax + 33 (0) 1 46 47 21 13

S'inscrire à l'info-lettre