Vous êtes ici:

Afrique de l’Ouest : Zinder, Niger

Niger


Communauté de Zinder ! Du nouveau ! Un petit enfant qui commence par courir dès sa naissance ! Le 10 mars avec les Amis de l’Assomption
Extrait de Fratcom de Février-Mars 2005


Oui ! Dans la communauté de Zinder spéciale fête de 10 mars. Notre joie est grande de fêter la première fois la fête de la naissance au ciel de notre fondatrice M.M.E avec les amis de l’Assomption qui viennent de naître. De 6 qu’ils étaient, ils sont restés 5 car il y a une qui a eu du travail dans une autre ville un peu loin de Zinder mais elle est toujours attachée à nous. Un petit groupe mais très dynamique et décidé. C’est ainsi que la fête du 10 mars cette année à Zinder a été bien organisée et animée par le groupe des amis de l’Assomption, dernier-né de la Province, mais qui file à 100m à l’heure dans leur organisation, les rencontres, les décisions personnelles de temps d’adoration ou de prière de l’office et les thèmes de réflexion. Notre chance était que le 10 mars de cette année tombait un jeudi, un jour où d’habitude nous avons la messe le soir sur la paroisse. Alors les fidèles dans les annonces du dimanche qui a précédé cette date était invités à cette messe solennelle. Malgré le carême qui bâtait son plein, à cette grande messe nous avons chanté et dansé le gloria en haoussa. Une acclamation a fait retentir l’Alléluia également en haoussa. Le prêtre a bien accepté de célébrer la messe propre en la fête du 10 mars. Les lectures et prières universelles ont été lues par les Amis de l’Assomption. L’Eglise a été bien décorée avec la photo de M.M.E mise en évidence. Nous pouvons dire que c’est la première fois qu’à Zinder la fête du 10 mars a regroupé tant de fidèles et eu une grande participation car la chorale nous a bien fait prier. Il fallait voir également toutes les sœurs dans le même pagne bien assises sur le même banc. A la place de l’homélie du père nous avons profité pour faire connaître un peu M.M.E par ce témoignage d’une soeur :
"10 mars 1898 - 10 mars 2005. Pour les soeurs de l’Assomption, le 10 mars est une grande fête. C’est l’anniversaire de la naissance au ciel de notre fondatrice M.M.E. En effet c’est précisément le 10 mars 1898 au milieu de la nuit que le Roi, le Seigneur vint conduire M.M.E. en sa présence. Attirée comme Marie en son Assomption par la Beauté, la Bonté, la Vérité qu’est Dieu, M.M.E. franchit la porte du Royaume des cieux pour lequel elle a tant travaillé. Elle est entrée dans la vie éternelle dont elle s’est nourrie autant que possible depuis sa première communion. Une chose curieuse, l’histoire nous a révélé que la montre de M.M.E. s’est arrêtée à l’heure exacte de sa mort. Un grand arbre qui était près de la grotte est tombé le matin du 10 mars ; or elle avait dit en regardant cet arbre, je cite : "Il penche beaucoup, il tombera bientôt" ; le petit âne qui conduisait la voiture de M.M.E au jardin pour la faire promener pendant ses derniers temps aussi s’est affaissé le jour de sa mort. Tant d’événements qui ont marqué la naissance au ciel de notre fondatrice. On peut se demander ce que devient la congrégation après la mort d’une telle fondatrice, femme de foi et plein de zèle. Comment a-t-elle continué son chemin ?
Aujourd’hui, subissant les mêmes secousses que la société et l’Eglise, la persécution ou la guerre, la sécularisation ou l’éclatement des cultures, l’Assomption est entrée pauvrement, humblement dans la vision de sa fondatrice et reprend, de décennies en décennies les mêmes appuis de foi, d’abandon, mais aussi de passion missionnaire, d’ardeur pour faire connaître Jésus Christ et son Eglise.
Cette Eglise que M.M.E. a tant aimée et servie l’a exalté le 9 février 1975 elle a été proclamée Bienheureuse par le Pape Paul VI. Désormais l’Eglise, et en particulier celle de Paris fête la Bienheureuse Marie Eugénie chaque année le 10 mars par une messe propre et solennisée. C’est ce qui nous réunie ce soir. Toute la congrégation partout dans le monde essaie de célébrer cette date en s’adaptant aux circonstances de son milieu de vie. Nous vous disons merci pour votre participation si nombreuse. Depuis sa mort M.E a fait des miracles mais le plus grand est celui de l’existence même de l’institut fondé par elle il y a 166 ans, répandu dans 4 continents. Sa cause de canonisation est introduite chez le Saint Père. Des miracles ont été approuvés par la commission qui étudie les causes et nous espérons sa canonisation, ce qui sera un événement pour l’Eglise universelle. Demeurons dans la prière et que Dieu donne à chacun de nous d’oser la sainteté par nos vies de témoin du Christ."
C’est du nouveau pour nous avec les amis de l’Assomption qui vont en l’occasion de cette fête partager un verre d’amitié avec la communauté et réfléchir sur la cassette : "Marie Eugénie et son temps" le dimanche 13 mars après la messe. Et déjà le dimanche 20 pour rentrer dans la semaine sainte ils ont organisé une journée de retraite qui sera animée par une sœur. Le moment venu nous aurons à vous le partager. Dans le cadre de préparer notre paroisse pour la canonisation nous avions eu à parler de notre fondatrice, de notre vie, notre existence dans le monde, des miracles de M.M.E et ce jour là nous avions beaucoup encouragé les fidèles à la prier en partageant la prière de demande de miracle et de canonisation que nous avions multiplié avec sa photo. Soeur Georgette Emmanuel Dannon
(Communauté de Zinder) [>> Télécharger au format .pdf le Fratcom n°40->http://www.assumpta.fr/IMG/pdf/ra_ao_fratcom40.pdf]


Ajouter un commentaire



Dans la même rubrique

Informations légales

Ce site est édité par "Religieuses de l’Assomption" :

Ecusson
  • Religieuses de l’Assomption - 17, rue de l’Assomption 75016 Paris - France
  • Tél +33 (0) 1 46 47 84 56
  • Fax + 33 (0) 1 46 47 21 13

S'inscrire à l'info-lettre