Vous êtes ici:

A-Dieu, cher Laurent

Assomption-17

 

A vous, la famille de Laurent et à tous ses amis.
Que l’accueil dans cette chapelle de l’Assomption, au milieu de notre communauté vous soit source de paix et de consolation.
C’est Laurent qui nous réunit, inscrivant cette célébration dans une longue histoire de Foi et d’Amitié, tissée au fil des années.
 
C’était il y aura bientôt 36 ans, un 22 novembre.
Une mort brutale enlevait à l’affection des leurs
Rémi et Dominique.
Comme Laurent l’évoquait souvent, les portes de l’Assomption et de cette chapelle s’ouvraient pour les accueillir, pour les entourer de prière et pour offrir à leurs familles un espace de réconfort.
Sœur Hélène-Marie, maintenant près de Dieu, et Sœur Monique Élisabeth, actuellement en Belgique, étaient là...
Depuis ce jour, le "17" (rue de l’Assomption) devenait pour Laurent et Aliette leur "lieu" et peu à peu les liens s’approfondissaient. Ils n’ont pas cessé jusqu’à aujourd’hui.
 
Eucharisties dominicales et de semaine, chant des Vêpres, écoles de prière, partage de la spiritualité de la Congrégation à la suite de notre fondatrice, Sainte Marie-Eugénie, groupe « Foi et Amitié » dont il fut l’un des initiateurs, temps d’adoration du Saint Sacrement exposé "au coeur du monde", retraites de Noël et de la Semaine Sainte, louange à Notre-Dame de Consolation, Laurent était là, sa place bien marquée... au fond, à droite.
Et que dire de sa gentillesse, de sa sérénité, de tous les services rendus ?
Les sessions internationales lui étaient une joie, avec leur liturgie, écho de divers pays, et les rencontres variées, ouvrant sur l’horizon. Ainsi Laurent a des amies partout dans la Congrégation, dont la vie et les événements rejoignaient sa vie, jusqu’à la fin.
 
Il nous a souvent dit que l’Assomption faisait partie de sa famille, mais nous pouvons dire, très sincèrement, que la réciproque est vraie. Nous avons beaucoup reçu de lui, nous avons reçu de vos parents.
 
Ces derniers temps, surtout depuis la mort d’Aliette, lorsqu’il ne pouvait plus se déplacer, nous aimions lui rendre visite, lui apporter le Saint Sacrement et prier avec lui. De tous les sujets de conversation, celui de la prière était son préféré.
 
Depuis la rénovation de notre chapelle, l’an dernier, Laurent n’a jamais pu s’y rendre. Il y a une quinzaine de jours, il en parlait encore, exprimant sa nostalgie et son désir, difficile à réaliser... Aujourd’hui, il y ’est revenu, autrement, et nous sommes émus d’y être avec lui, dans l’Espérance.
Laurent MERCI, pour ce que vous nous permettez de garder, avec action de grâce.
 
Sœur Thérèse Maylis, ra
Chapelle de l’Assomption
22 octobre 2011

 


Documents


À voir sur le web

Dans la même rubrique


Ajouter un commentaire



Informations légales

Ce site est édité par "Religieuses de l’Assomption" :

Ecusson
  • Religieuses de l’Assomption - 17, rue de l’Assomption 75016 Paris - France
  • Tél +33 (0) 1 46 47 84 56
  • Fax + 33 (0) 1 46 47 21 13

S'inscrire à l'info-lettre