Vous êtes ici:

6 Octobre, Post-Pepeng - De Soeur Regina Victoria

2009 - Typhoon "Ondoy"

Hier, "l’Etoile Philippine" a publié un article de Tony Meloto qui fait chaud au cœur :

"Les meilleurs des Filipinos dans les pires des moments" -un compte-rendu magnifique de la solidarité à l’échelle nationale, mondiale, qui vaut la peine d’être téléchargé avec philstar.com. Ce qu’il a vu, ce que la plupart de nous ont vu et expérimenté de la beauté innée de notre philosophie nationale est quelque chose qu’on ne peut oublier. La calamité a fait tomber les murs qui séparaient les riches et les pauvres. La tragédie a transformé le désespoir en espoir et fait surgir de nouvelles formes d’ héroïsme, partout.

En attendant, Pepeng ne peut pas sortir de la zone de Ilocos parce qu’il est bloqué par un autre typhon arrivant de la Mer de Chine, et par Quedan, qui vient de pénétrer dans notre zone, tôt ce matin, venant du Pacifique. Dieu a entendu notre cri, puisque les nouveaux typhons sont prévus sur Batanes, sans toucher notre sol. Environ 25 vies ont été perdues au Nord de Luzon, et plus de 400 millions de pesos de récolte de riz. PAG-ASA (météo) a repéré 4 autres typhons après Pepeng. Ce sont vraiment des moments éprouvants.( ...) Je prie et espère que ces dons se traduiront en changements concrets et durables dans notre société.

Juste comme l’aide de la communauté internationale se déverse, les boîtes Balikbayan et l’argent de notre famille internationale Assomption commencent à arriver. Nous sommes en train d’expérimenter une nouvelle facette d’"Assomption ensemble". Soeurs Fé et Ana Maria, avec Milette O. et Silver Jubilarians se réuniront demain pour une plus grande coordination entre nos opérations. Des évaluations ont été effectuées, à plusieurs niveaux et dans différents secteurs, pour que nous puissions mener à bien les travaux de réhabilitation. En plus des familles de Malibay, des membres de notre personnel ont perdu leurs maisons ou sont encore dans des maisons qui ont été submergées par les eaux, spécialement sur les bords de la Lagune de Bay, et des rivières Marikina et Pasig.

Ce qui arrive à l’Assomption est multiplié dans toutes les écoles catholiques, les paroisses, les municipalités, les stations de TV, même les Quartiers généraux des partis politiques ont été transformés en centres de secours, etc... Je crois que nous vivons un moment que j’appellerais l’heure de Dieu. Il fait bon être ici.

Les classes régulières ont repris à Malibay, San Lorenzo, Antipolo et San Simon. Le hall du Collège de San Lorenzo est le centre de réception pour les denrées, qui continuent à affluer. Faire les paquets et distribuer sont des travaux qui continuent. Nos administrateurs souhaitent que les plus de 3 000 étudiants voient cette activité quotidienne, même au moment où ils se préparent pour leurs examens semestriels. Nous, à l’institut Eugénie Milleret (MEI) et l’équipe de formation des laïcs d’Assomption Ensemble, nous avons repris notre travail de préparation pour le Congrès d’Assomption Ensemble, le MEI continue en Novembre avec les sessions de formation des laïcs à Baguio, Cebu, et San Lorenzo. Nous savons que beaucoup de mouvements intérieurs se poursuivent, aussi nous continuons à relire l’action de Dieu dans notre vie de tous les jours...C’est une agréable surprise de voir à la Une d’un grand site international ce titre "Un nouveau super-typhon se dirige vers les Philippines. Les Filipinos s’arc-boutent et prient".

Puissions-nous ne pas cesser de nous tourner vers Dieu en tout temps...

Sr Regina Victoria

Dans la même rubrique


Ajouter un commentaire



Informations légales

Ce site est édité par "Religieuses de l’Assomption" :

Ecusson
  • Religieuses de l’Assomption - 17, rue de l’Assomption 75016 Paris - France
  • Tél +33 (0) 1 46 47 84 56
  • Fax + 33 (0) 1 46 47 21 13

S'inscrire à l'info-lettre