Vous êtes ici:

2017-2018 La Région de l’Afrique Centrale

Afrique Centrale


La Région de l’Afrique centrale est composée de deux pays, le Cameroun et la République démocratique du Congo (RDC).
En 2017, la Région compte 22 sœurs dont 18 sont présentes dans les quatre communautés qui se trouvent dans les deux pays de la région. Trois sœurs sont en mission hors de la région (Lituanie, Auteuil, Burkina Faso) et une jeune sœur est au juniorat à Abidjan. Quatre novices sont en formation à Bobo-Dioulasso et trois jeunes femmes ont commencé leur postulat à Limeté, Kinshasa.

Cameroun

  • Yaoundé
    Maison régionale. Une communauté de 5 sœurs qui a comme première mission l’accueil des sœurs de la région. Elles participent aussi dans l’animation pastorale de deux paroisses (équipe pastorale, catéchèse, chorale, caritas) et accompagnent des jeunes et enfants (Camp Biblique et dans une école technique). Une sœur est engagée à la prison centrale (soins et écoute) une fois la semaine.
  • Bafoussam
    Communauté insérée dans un quartier reculé de la ville de Bafoussam qui se développe, pourtant, très vite. Les sœurs travaillent dans notre collège (Collège Polyvalent Assomption) avec 700 élèves (75% filles) et 50 membres du personnel. Elles animent aussi un foyer pour jeunes filles. Constituée de cinq sœurs, toutes engagées dans le collège, la communauté répondent également aux besoins de la paroisse (catéchèse, encadrement des jeunes à travers les MAC (mouvement d’action catholique), l’équipe pastorale d’animation paroissiale), et accompagnent deux groupes d’Assomption Ensemble (jeune et adulte).
    L’œuvre apostolique principale de la communauté de Bafoussam est le Collège Polyvalent Assomption (CPA), un lycée technique catholique qui propose 3 programmes d’études menant à l’obtention d’un Baccalauréat National en Sciences de la Famille et de la Consommation, Techniques de Laboratoire Biomédicales et Sciences Médicales et Sociales. Le projet d’éducation de la CPA vise à contribuer au développement de la région en améliorant la situation des femmes et par extension - de la famille. En formant des filles dans les domaines de l’économie domestique et des sciences médicales/sociales, on espère qu’elles acquerront confiance en elles-mêmes et seront ainsi mieux préparées à être des mères et des ménagères compétentes, mais surtout motivées à poursuivre leurs études pour devenir des agents de développement dans leur milieu par l’exercice des professions de service (santé, assistance social, développement rural et éducation).

République Démocratique du Congo


Au Congo, nous avons deux communautés, toutes deux à Kinshasa, avec un apostolat commun - le Lycée Mpiko à Lemba, un lycée catholique pour filles avec 1400 élèves et 65 membres du personnel. Les deux maisons sont situées dans les quartiers populaires de Lemba et Limeté à environ 20 kilomètres au sud du centre de Kinshasa.

  • Limeté
    La mission principale de cette communauté est la formation de postulantes pour la Région. Toutes les professes travaillent également à l’école de Lemba, située à une demi-heure de route. La communauté est composée de 4 sœurs professes et 3 postulantes cette année.
  • Lemba
    En plus de l’école, la communauté accueille des candidats congolais (pré-postulantes) pour discerner leurs premiers pas dans la vie religieuse. Cette année, la communauté comprend 4 professes et 6 pré-postulantes. Les sœurs sont également impliquées dans le ministère paroissial.
  • L’œuvre apostolique principal de nos deux communautés à Kinshasa est le Lycée Mpiko, une lycée catholique pour les filles. Situé à la périphérie de Kinshasa à Lemba, un quartier populaire au sud du centre-ville, l’école propose des programmes d’études menant à des diplômes nationaux dans trois domaines : sciences humaines, sciences/mathématiques et comptabilité et gestion. L’objectif de l’école est d’aider les filles à sortir d’une situation de misère-pauvreté et de les préparer à une vie meilleure. En plus de dispenser des cours menant à des diplômes et la possibilité de poursuivre des études professionnelles, le projet éducatif vise à former des jeunes femmes responsables et capables de prendre leur place dans la société congolaise et de participer activement à la transformation et à l’évolution de la société, une société plus juste, humaine et fraternelle.


Sr Anne Christopher, ra
Kinshasa-Limete - RDC


Dans la même rubrique


Ajouter un commentaire



Informations légales

Ce site est édité par "Religieuses de l’Assomption" :

Ecusson
  • Religieuses de l’Assomption - 17, rue de l’Assomption 75016 Paris - France
  • Tél +33 (0) 1 46 47 84 56
  • Fax + 33 (0) 1 46 47 21 13

S'inscrire à l'info-lettre