Vous êtes ici:

08 Transformation

De nuit

Le mystère de l’Incarnation du Fils de Dieu s’est réalisé une fois pour
toutes, dans l’espace et dans le temps, dans un "ici" et un "aujourd’hui" concrets.
Des hommes et des femmes comme nous ont pu contempler la gloire de Dieu dans
le visage et la personne de Jésus de Nazareth. Pour nous chrétiens, ce mystère,
cette réalité de notre foi, ont changé le cours de l’Histoire et l’ont marqué
d’un avant et d’un après sur lesquels il vaut la peine de s’arrêter pour les
contempler. Cet événement a été, est et sera pour toujours le point de convergence
de toute une étape de l’Histoire de Dieu avec les hommes ; cet événement sera
aussi le point de départ d’une autre étape, de ces temps "qui sont les derniers"
(He. 1,2). Tout ce que Dieu nous avait dit de Lui à travers ses prophètes, ses
envoyés, converge dans une Parole, Jésus-Christ, plénitude de toute la révélation
de Dieu.

Le mystère de l’Incarnation est pour nous source de dynamisme apostolique
 ; il est le lieu unique de la contemplation qui transforme. L’Incarnation
aujourd’hui en nous - car ce mystère ne finira jamais de se réaliser pleinement
en nos vies - transforme sans cesse notre être ; et la présence constante, continuelle
du Verbe, en toute réalité humaine est source de vie nouvelle.

Nous essayons de vivre notre vie contemplative comme une expérience de transformation.
Transformation en l’image de Dieu que nous sommes, chacun de nous, en abandonnant
peu à peu d’autres images de nous-mêmes (gestes, attitudes, actions...) qui ne
manifestent pas notre identité profonde : être image de Dieu, fils dans le
Fils
. L’Incarnation de Jésus nous a ouvert ce chemin.

Tout être humain, quelle que soit sa réalité, est temple de Dieu. Depuis que
le Verbe s’est fait chair, la tente sous laquelle Dieu habite est la chair
humain
e. Dieu est là dans le cœur de tout être humain, faisant en lui sa
demeure préférée. L’Incarnation de la Parole "par laquelle tout a été fait"
(Jn. 1,10) a fait de tout être humain un "kairos", c’est-à-dire une réalité
qui nous conduit à entrer plus profondément dans le cœur de Dieu, dans sa manière
de voir, de conduire et de guider son peuple. Elle nous conduit aussi à découvrir
ce Dieu Sauveur -"pas d’autre Sauveur que moi" (Is. 45,21) - et son œuvre de
salut hier comme aujourd’hui ; à contempler les réalités quotidiennes à la manière
de Jésus et à écouter, au cœur de ces réalités, la Parole - le Verbe - qui encourage,
fortifie, console et transforme toute vie.

Ce temps nous invite à contempler le Fils et à désirer d’un désir toujours
plus grand, plus aimant, plus profond, que ce Fils soit Vie pour nous et la
Vie de notre vie. La Vie s’est manifestée pur don gratuit, nous l’avons reçue,
accueillie et nous avons cru en elle. Grâce à elle, nous pouvons devenir réellement
enfants de Dieu.

Approchons-nous avec grande simplicité de ce mystère afin qu’il nous transforme
encore et encore, qu’il fasse de nous de vrais fils dans le Fils. Laissons monter
en nous une immense reconnaissance pour notre foi, pour notre condition filiale,
pour avoir expérimenté et goûté l’amour de Dieu le Père, Amour fait chair en
son Fils. Disons à Dieu un OUI joyeux, afin que, à travers nos vies, son Amour
puisse se rendre toujours plus proche des hommes et que cette proximité soit
une présence transformante. Que nous devenions de vrais témoins de cet Amour
fait chair.

Cristina Maria 1995

Dans la même rubrique


Ajouter un commentaire



Informations légales

Ce site est édité par "Religieuses de l’Assomption" :

Ecusson
  • Religieuses de l’Assomption - 17, rue de l’Assomption 75016 Paris - France
  • Tél +33 (0) 1 46 47 84 56
  • Fax + 33 (0) 1 46 47 21 13

S'inscrire à l'info-lettre