Vous êtes ici:

 ::03 :: Rien d’extraordinaire

TEMPS LITURGIQUES


Deux traits caractérisent saint Joseph : sa simplicité et son obéissance, dans la plénitude de son amour. Il n’aimait que Jésus et Marie, tout en lui était centré sur Jésus et Marie. Jésus et Marie étaient toute sa vie, tout son amour, toute sa conversation.


Il n’y a rien d’extraordinaire dans la vie de saint Joseph. Il fait simplement tout ce que Dieu lui ordonne. Il observe simplement la loi de Dieu, il devient simplement le plus grand des saints après la sainte Vierge, parce qu’il n’a que Jésus et Marie en vue et ne vit que pour eux. Lorsque, comme chef de la sainte Famille, il doit leur commander, il ne le fait pas par sa volonté, mais celle de Dieu, l’accomplissant simplement, absolument, sans car, sans si, sans mais.

JPEG - 20 ko
Saint Joseph - Vitrail de l’oratoire de Philadelphie

C’est ce que nous pouvons tous faire : ce que Dieu veut, comme il le veut, parce qu’il le veut, marcher droit et simplement devant Dieu, vivre pour Jésus et Marie et trouver là le principe de notre vie, notre fin, notre repos, le motif de nos plus petites comme de nos plus grandes actions.


C’est dans cette simplicité qui exclut tous les raisonnements, toutes les objections, que consiste l’obéissance absolue qui, dès qu’elle voit la volonté de Dieu connue ou manifestée, se met à l’accomplir. C’est à cela que se rapporte cette parole des psaumes : “Dès qu’elle a entendu ma voix, elle a obéi [1]


<On peut dire que c’était la devise de saint Joseph : au milieu de la nuit il se lève sans objection, sans réclamation, pour faire la volonté de Dieu. Il ne met pas d’intervalle entre l’appel de Dieu et sa mise en œuvre, entre le commandement et son accomplissement. Il ne fait ni observation ni réplique.


Saint Joseph était déjà comme cela, avant que la sainte Vierge lui soit donnée. L’Évangile nous dit que c’était un homme droit, juste, pieux, obéissant. C’est pourquoi Dieu l’a choisi pour être l’époux de la très sainte Vierge, ce qui a été sa grande récompense et aussi sa grande sanctification.


Pour nous, dès notre enfance, dès nos premières années, Jésus et Marie nous ont été donnés. Vivons dans une relation intime avec eux, alors toute recherche de nous-mêmes tombera. Imitons la fidélité de Joseph à la loi, sa promptitude dans l’obéissance, la simplicité de son amour c’est ainsi qu’il veut être honoré.


C’est la bonne dévotion que nous devons avoir pour saint Joseph. Certainement, puisqu’il était le pourvoyeur de la sainte Famille, nous pouvons lui demander tout ce dont nous avons besoin ; mais cela vient en second.


Mettons notre vraie dévotion à imiter sa fidélité à la loi, sa promptitude dans l’obéissance, la simplicité de son amour, et alors il nous regardera comme des âmes qui l’honorent de la façon dont il veut être honoré.


Sainte Marie-Eugénie de Jésus
Fondatrice des Religieuses de l’Assomption
D’après une instruction de chapitre du 26 avril 1874


[1Ps.17,45


Dans la même rubrique


Ajouter un commentaire



Informations légales

Ce site est édité par "Religieuses de l’Assomption" :

Ecusson
  • Religieuses de l’Assomption - 17, rue de l’Assomption 75016 Paris - France
  • Tél +33 (0) 1 46 47 84 56
  • Fax + 33 (0) 1 46 47 21 13

Derniers articles

S'inscrire à l'info-lettre